Apple vs Samsung : pas d'injonction définitive et pas de nouveau procès aux USA

18 décembre 2012 à 11h14
0
Le tribunal de San Jose a rejeté lundi la demande d'Apple, qui souhaitait voir appliquer une interdiction permanente des ventes de 26 terminaux Samsung aux USA. Dans le même temps, l'entreprise sud-coréenne a vu la perspective d'un nouveau procès s'éloigner.

00FA000005619498-photo-apple-samsung.jpg
« Les téléphones en cause dans cette affaire proposent un large éventail de fonctionnalités, et seule une petite partie d'entre elles sont liées aux brevets d'Apple » a expliqué lundi la juge Lucy Koh. « Même si Apple a un intérêt à garder pour lui certaines caractéristiques, cela ne justifie pas que des produits entiers soient à jamais bannis du marché parce qu'ils intègrent, parmi leurs fonctionnalités multiples, quelques fonctions protégées. »

Selon la juge, Apple n'a pas pu apporter suffisamment de preuves justifiant l'interdiction définitive de 26 terminaux Samsung sur le territoire américain, dont la plupart sont d'ailleurs en « fin de vie ». Pour la magistrate, il n'est pas dans l'intérêt des consommateurs de se voir privés de ces appareils.

Pour Florian Mueller, du blog Foss Patent, il y a peu de doute quant au fait qu'Apple va faire appel de cette décision, car il est particulièrement rare qu'une telle motion soit intégralement rejetée, alors qu'un jury fédéral a reconnu de multiples violations. L'avocat estime même qu'il s'agit d'une « situation sans précédent dans l'histoire juridique des Etats-Unis. »

Mais Apple n'est pas le seul à avoir vu une demande rejetée lundi : dans une motion distincte, Lucy Koh a également rejeté la demande de Samsung concernant la tenue d'un nouveau procès. La firme coréenne, qui s'estime lésée par le verdict du jury populaire et qui accusait encore, le 6 décembre dernier, l'un des jurés d'avoir été partie prenante pour Apple, n'a pas vu sa requête entendue. Selon la juge, Samsung n'a pas fourni de preuves suffisantes laissant penser que je juré Velvin Hogan n'a pas suivi la procédure règlement. « La Cour doit donc appliquer la présomption bien établie estimant que le jury a respecté la loi » explique la décision du tribunal.

Il semblerait donc que peu de choses évitent désormais à Samsung de payer les dommages et intérêts dus à Apple. Reste que, selon Florian Mueller, un milliard de dommages et intérêts fera moins de mal à Samsung que le blocage des ventes de 26 produits aux Etats-Unis, et la victoire d'Apple s'en trouvera alors minimisée. Il faut donc s'attendre à des contre-attaques de la part des deux entreprises.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top