Apple Store en France : la grève menace dans certaines boutiques

19 septembre 2012 à 14h01
0
Alors que la sortie de l'iPhone 5 est attendue vendredi matin dans de nombreux pays, dont la France, les tensions sociales sont palpables dans certains Apple Store de l'Hexagone. Les représentants du personnel rencontrent mercredi la direction pour tenter de trouver un compromis dans ce conflit, qui ne semble néanmoins pas concerner tous les magasins.

Cela fait plusieurs mois qu'un mouvement social couve dans certains Apple Store français : en ligne de mire des employés mécontents, les conditions de travail et l'absence de certains avantages, comme les tickets restaurants, le 13e mois ou l'intéressement aux bénéfices. Certains employés critiquent également les bas salaires ou le pointage très précis des employés.

00DC000005393623-photo-logo-apple-gb.jpg
« Le mouvement a commencé dans le magasin du Louvre. Visiblement, il serait venu des Etats-Unis, il y a plusieurs mois » explique un employé de l'Apple Store d'Opéra à l'Express. Ce dernier dénonce une « ambiance très Big Brother » et des salaires qui « peuvent aller du simple au double, tout dépend de ce que tu annonces à l'entretien». « On est sous-payés, bien sûr, mais on doit aussi badger sans arrêt, au bout de six minutes de retard, on reçoit un mail qui nous demande où nous sommes et les raisons de notre absence et puis il y a la pression constante des managers qui circulent dans le magasin, un iPad à la main pour vérifier en temps réel sur le planning que chacun est à son poste. »

Une situation qui semble être différente selon les boutiques : à La Défense, où un Apple Store a récemment ouvert, l'un des employés nous explique que le suivi des salariés « ne se passe pas comme à Opéra. » Dans ce nouveau magasin où les nouveaux arrivants côtoient des transfuges d'autres boutiques, l'ambiance est bien moins pesante, et l'idée d'une potentielle grève vendredi n'est pas à l'ordre du jour. Néanmoins, personne ne dirait non à quelques avantages, comme un treizième mois : « On nous dit que nous avons les meilleurs magasins au monde, que l'expérience que l'on offre aux clients est exceptionnelle, que tout ça rapporte beaucoup d'argent... mais ce n'est pas ça qui paie notre loyer. »

Constat logique en temps de crise, tandis que, de son côté, l'action d'Apple vient de dépasser les 700 dollars. Néanmoins, les boutiques de la firme sont gérées par une filiale d'Apple, baptisée Apple Retail, comme le rappelle Le Figaro. « En France, cette société est déficitaire et a accusé une perte nette de près de 10 millions d'euros l'an dernier » ajoute le quotidien, qui met l'accent sur une différence importante de traitement entre les employés cette filiale et ceux de la maison-mère de l'entreprise de Cupertino.

Depuis plusieurs jours, de nombreux salariés français d'Apple, travaillant dans l'une des 13 boutiques françaises, portent un bracelet vert sur lequel est inscrit « believe » (« croire ») qui représente leurs espérances quant à l'amélioration de leurs conditions de travail. Une manifestation pour l'heure symbolique, « à la japonaise », qui pourrait devenir plus concrète vendredi, jour de sortie de l'iPhone 5, si un compromis entre les employés et la direction d'Apple Retails n'est pas trouvé.

Et ce dernier pourrait potentiellement arriver aujourd'hui lors d'une « réunion de la dernière chance ». Reste que la direction d'Apple Retail explique clairement que les négociations vont être compliquées, dans la mesure où sa situation financière en France réduit, selon ses dirigeants, sa marge de manœuvre. Si aucun compromis n'était trouvé, une grève pourrait bel et bien avoir lieu vendredi 21 septembre, de façon disparate selon les magasins : les consommateurs désireux de disposer d'un iPhone 5 à sa sortie devront alors s'informer avant d'aller en boutique.

Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques...

Lire d'autres articles

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page