Apple rétablit la certification EPEAT : le client est roi

01 juin 2018 à 15h36
0
Apple aura finalement rapidement retourné sa veste. Dans une lettre ouverte publiée samedi 14 juillet, Bob Mansfield, vice président de la conception matérielle, a effectivement annoncé que tous les produits Apple éligibles étaient de nouveau certifiés EPEAT, deux semaines seulement après qu'ils y aient renoncé.

La firme de Cupertino avait initialement rejeté la faute sur la certification, comme il avait rejeté la faute sur les utilisateurs affectés par l'antenna gate, mais cette fois les réalités économiques l'ont rattrapé.

L'engouement pour les produits d'Apple est pourtant tel que certains établissements, comme certaines grandes universités, avaient immédiatement envisagé une révision de leur politique, mais les organisations gouvernementales ont maintenu leurs exigences : leur matériel informatique doit être certifié EPEAT. « De nombreux clients fidèles d'Apple ont fait part de leur déception quant à l'abandon de la certification EPEAT. Je reconnais que c'était une erreur, » a donc annoncé le senior vice president of hardware engineering d'Apple.

Pour autant, Apple maintient ses critiques à l'égard de la certification : « Une part importante de nos progrès (en matière d'environnement) n'est pas encore mesurée par l'EPEAT. Apple a par exemple devancé l'industrie avec le retrait de substances toxiques telles que les agents ignifuges bromés (BFR) ou le polychlorure de vinyle (PVC) ».

Quoi qu'il en soit, « Apple reste pleinement consacré à la conception de produits que tout le monde peut être fier de posséder et d'utiliser ». La messe est dite. Certains produits comme le MacBook Pro à écran Retina, qui ont massivement recours à la colle, resteront malgré tout privés de certification.

05302006-photo-logo-apple-epeat.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une mise à jour de l'antivirus Symantec fait planter certains PC
Sécurité : Microsoft revient sur les bases de données piratées
Tablette : HTC planche sur le successeur du Flyer
Avast prépare son entrée en bourse
Steam, bientôt plus que des jeux vidéo ?
MSNBC : Microsoft divorce sur le Web avec NBC
Chrome : Google renforce la sécurité des extensions
Brevets : RIM devra payer 147 millions de dollars à Mformation
Revue de Web : les jedi recrutent au berceau !
Revue de presse : 40 ventilateurs comparés !
Haut de page