Apple aurait tenté de freiner l'arrivée de Spotify aux USA

31 mai 2012 à 11h46
0
00FA000005200566-photo-sean-parker.jpg
Lors de la conférence D10 qui se tient actuellement à Rancho Palos Verdes, en Californie, l'un des responsables de Spotify a laissé entendre qu'Apple avait tenté de mettre des bâtons dans les roues du service musical lors de son arrivée sur le territoire américain.

Si Tim Cook, PDG d'Apple, a eu l'honneur d'inaugurer le D10 organisé par All Things Digital, ce n'est pas le seul à avoir droit à sa propre conférence. Hier, ce sont deux représentants de Spotify qui ont pu discuter avec les journalistes du site affilié au Wall Street Journal. D'un côté, Daniel Ek, chef de la direction du service de musique en streaming, et de l'autre, Sean Parker, l'un de ses investisseurs.

Interrogé sur le délai qu'il a fallu à Spotify pour arriver aux Etats-Unis - le service, disponible depuis 2010 en Europe, a mis un a et demi à traversER l'Atlantique - Sean Parker a évoqué une rumeur persistante : Apple aurait tenté de freiner l'arrivée du service aux USA. « Dans un sens, Apple a pu se sentir menacé par ce que nous faisions » a expliqué Parker. « Il y avait certaines indications qui allaient dans ce sens » explique-t-il en évoquant les négociations compliquées avec certains acteurs de l'industrie musicale. « Vous entendez des choses, les gens vous envoient des mails ». A en croire les déclarations de l'entrepreneur, Apple aurait agi «  en sous-marin  » auprès des majors, et pas directement auprès du service musical.

Pour autant, Sean Parker admet que Spotify n'est pas la seule menace avec laquelle Apple devait ou doit composer. « La musique n'est qu'une toute petite partie de leur activité globale, ce n'est pas très significatif par rapport à leur ligne de fond. » néanmoins, Parker estime qu'Apple a voulu souligner sa position sur ce marché.

On note au passage que Daniel Ek s'est montré très discret concernant l'évocation de cette rumeur durant la conférence. Sean Parker n'a pas hésiter à déclarer qu'il pouvait « s'exprimer sur des affaires » délicates à aborder pour le chef de la direction de Spotify. Contacté par Reuters, Apple s'est refusé à tout commentaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Un pack SSD Samsung T5 1To avec une carte MicroSD 64 Go Evo Plus à prix choc
Apple et Facebook se clashent sur le respect de la vie privée des utilisateurs
Les smartphones Xiaomi Redmi Note 9S et 9 Pro à prix cassé avant le Black Friday
Top promo avant le Black Friday : Android TV Continental 50
Windows 10 : le mode sombre corrigé ainsi que les potentielles pertes de données
Retro Station : qu'est-ce que cette nouvelle mini borne d'arcade signée Capcom ?
Loi Sécurité globale : comment la proposition s'est (largement) imposée dans le débat public
Intel présente ses ordinateurs portables NUC, vendus dès 2021 sous des marques partenaires
Linus Torvalds veut un Mac ARM sous Linux
Comparatif des meilleurs casques à réduction de bruit (2020)
Haut de page