Livre électronique : Apple et les éditeurs veulent négocier avec l'Europe

01 juin 2018 à 15h36
0
04864954-photo-ibooks-sq-logo.jpg
Actuellement poursuivis par le Department of Justice (DoJ) américain pour entente sur les prix des livres électroniques, Apple et plusieurs éditeurs tentent de trouver un terrain d'entente avec la Commission européenne qui s'est également penchée sur la question. Les entreprises américaines ont déposé leurs propositions à Bruxelles en début de semaine.

Retour fin 2011 : Apple ainsi que les éditeurs Hachette, HarperCollins, Macmillan, Penguin et Simon & Schuster se retrouvent dans le collimateur du ministère de la Justice américain mais également de la Commission européenne, qui soupçonnent tous deux les six firmes d'entente sur les prix des livres électroniques, sur la base du modèle économique d'Apple - vous l'encadré « Que reproche le DoJ à Apple et aux éditeurs ? » pour plus de détails. Depuis, le DoJ a concrètement attaqué en justice Apple, Macmillan et Penguin tandis qu'Hachette, HarperCollins et Simon & Schuster ont accepté de signer un accord avec le ministère pour mettre un terme à cette entente.

En Europe, Apple et les 5 éditeurs sont aujourd'hui toujours sous le coup d'une enquête de Bruxelles concernant l'entente présumée, mais plusieurs des partis en cause souhaitent visiblement mettre un terme à ladite enquête en négociant avec la Commission : c'est ce que rapporte aujourd'hui le quotidien anglais The Telegraph.

Ce dernier cite en effet Joaquín Almunia, commissaire de la Commission européenne, qui explique qu'Apple et les éditeurs « sont en train de faire des propositions pour parvenir à régler rapidement l'affaire ». Seul l'éditeur Penguin ne participe pas aux négociations, estimant n'avoir « rien fait de mal » et, de fait, ne voyant pas l'intérêt d'un règlement à l'amiable. On note donc que Macmillan et Apple négocient avec l'Europe, mais pas avec le DoJ américain.

Mi-mars, Bruxelles s'était déclaré favorable à une négociation à l'amiable avec les acteurs de cette faire : on peut donc imaginer que la tournure sera plus favorable en Europe qu'aux USA pour Apple et les éditeurs ouverts aux négociations.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mozilla publie Firefox 12
Apple confirme la construction d'un Datacenter en Oregon
Drive : Google lance officiellement son disque virtuel
A son tour, Thunderbird passe en version 12
Résultats : Apple double quasiment son bénéfice sur un an
La sécurité des cartes de paiement NFC est remise en cause
DRM : eBay interdit la revente de films dématérialisés basés sur Ultraviolet
iTunes : un chiffre d'affaires à 1 milliard d'euros en Europe
Applications Freemium : 40% des utilisateurs passeraient à la caisse
Bruxelles renforce sa position sur la cyber-sécurité
Haut de page