Malgré son processus de vérification, Apple validerait des clones frauduleux d'applications sur l'App Store

22 février 2022 à 14h15
3
Apple App Store classement 2020 © © Apple
© Apple

Depuis des années, les développeurs d'application sur iOS se plaignent de la présence trop importante de clones frauduleux sur le store d'Apple.

Rien ne change encore, comme l'a prouvé Kevin Archer, le développeur d'une application d'authentification, qui a publié des comparaisons troublantes avec une autre app suspecte. Du design aux textes, l'application incriminée ressemble beaucoup trop à l'originale au goût de son créateur, qui veut alerter sur ces problèmes.

Comme deux gouttes d'eau, les clones d'appli ne laissent rien au hasard

Kevin Archer est le créateur d'Authenticator App, une application de génération et de gestion de tokens d'authentification à deux facteurs. Il y a quelques jours, celui-ci a dénoncé sur son compte Twitter les applications frauduleuses présentes sur l'App Store d'Apple, qui copient et monétisent sans vergogne le travail d'autrui tout en passant entre les filets des process de validation de la marque à la pomme.

Dans son fil, il publie des captures d'écran comparant son application avec une autre développée par une équipe russe. Le design et les textes sont quasiment identiques, laissant fortement penser à du copier-coller sans grand effort. Archer explique que cette application, d'ailleurs publiée deux fois sur l'App Store, mais sous un nom d'utilisateur et une couleur de logo différents, demande aux utilisateurs de noter le logiciel dès le processus de création de compte, alors qu'ils n'ont pas encore accédé aux fonctionnalités. Une pratique allant à l'encontre des guidelines qu'Apple distribue aux développeurs selon lui.

Plus inquiétant encore, l'application utilise des techniques suspectes pour amener les utilisateurs à payer un abonnement hebdomadaire de 3,99 dollars. « Si vous oubliez que vous avez souscrit, vous devrez payer 335 dollars à l'année » ajoute-t-il dans son fil Twitter.

Une problématique trop importante sur l'App Store

Ces questions d'applications frauduleuses ne datent pas d'hier et c'est bien cela qui inquiète les utilisateurs et les développeurs. Déjà en 2012, le vice-président mondial du marketing d'Apple, Phil Schiller, s'était plaint auprès de ses équipes lorsqu'une copie du jeu Temple Run a atteint les sommets de l'App Store malgré des notes utilisateurs ne dépassant pas une étoile.

Des contrefaçons de Minecraft ou encore Player Unknown's Balleground Mobile (PUBG) ont pu rapporter des centaines de millions, voire des milliards de dollars à des développeurs peu scrupuleux (sans compter le pourcentage pris par Apple) avant que le géant américain ne prenne la moindre action contre eux. Des procès ont évidemment été intentés par les acteurs souffrant de cette concurrence frauduleuse, mais les pratiques n'ont toujours pas disparu.


Dernière victime en date : le désormais célèbre Wordle qui a vu une quantité astronomique de clones émerger sur les différentes boutiques d'applications avec même, pour certains, des achats in-app ou des abonnements aux prix jugés très hauts.

Apple a bien rétabli en octobre dernier l'option « Rapporter un problème » après des années de suppression, avec pour objectif de combattre les escroqueries en permettant de signaler les applications suspectes. Encore faut-il maintenant que les équipes d'Apple réagissent assez rapidement pour éviter tout préjudice auprès des développeurs légitimes.

Source : MacRumors

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
zeebix
Mensonge, calomnie, l’app store d’apple est sécurisé, vérifié et parfait.<br /> Honte sur vous Clubic pour ce blasphème. Ohhh Apple pardonne leur.<br />
HAL1
Des contrefaçons de Minecraft ou encore Player Unknown’s Balleground Mobile (PUBG) ont pu rapporter des centaines de millions, voire des milliards de dollars à des développeurs peu scrupuleux (sans compter le pourcentage pris par Apple) avant que le géant américain ne prenne la moindre action contre eux.<br /> Ohhh, mais que sous-entendez-vous ? Qu’Apple, du moment qu’elle engrange, elle, des milliards de dollars par mois, se moquerait bien que des développeurs se fassent voler leur travail et qu’ils se retrouvent totalement sans recours du fait du monopole de l’entreprise sur la distribution des applications iOS et iPadOS ?! On n’ose y croire…! -_-
MisterDams
une application de génération et de gestion de tokens d'authentification à deux facteurs . <br /> Et surtout on en parle aussi de l'énorme risque de confier ses clés 2FA a une app douteuse qui vise principalement à escroquer l'utilisateur ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous pouvez voir dans quelle station aller faire le plein ce week-end grâce à Waze
Pourquoi Amazon arrête les tests de son robot de livraison à roulettes
Pixel 7 vs iPhone 14 : on compare les derniers smartphones de Google et d'Apple
Foncez ! NordVPN vous propose une offre VPN exclusive à l'occasion du grand prix de Squeezie !
Pixel Fold : le smartphone pliant de Google arriverait finalement début 2023
Attention, Facebook s'est fait voler 1 million de mots de passe, changez le vôtre !
Transfert de données personnelles UE-USA : Joe Biden signe un décret fondateur
Apple : les nouveaux AirPods Pro 2 sont en promo en ce moment !
Mise à feu ! Ariane 6 passe une nouvelle étape de ses tests en Allemagne
Prime Day : Amazon baisse le prix des écouteurs JBL Wave 200TWS en avance
Haut de page