App Store : le business des fausses reviews se développe et se monétise

© Apple

Les App Store d'Apple et de Google seraient particulièrement prisés par les sociétés proposant de rédiger de fausses critiques. Apple ne semble pas avoir encore réglé ce problème.

C'est un secret de polichinelle, il est fortement conseillé de se méfier des commentaires sur les boutiques e-commerce. Bien souvent, ces derniers ont été commandés par les fabricants des produits afin d'inciter les internautes à procéder à l'achat.

Prendre le consommateur par les sentiments

L'achat d'une application est motivé par plusieurs critères. La note attribuée à celle-ci sur la plateforme de téléchargements et les commentaires laissés en dessous ont un poids particulièrement important.

Cependant, comme le rapporte CultofMac, les agences spécialisées dans la vente de fausses critiques fleurissent de part et d'autres de la Toile, notamment en ce qui concerne l'App Store d'Apple. Il faut dire que les dépenses y sont plus fréquentes que sur le Play Store.

Certaines applications, par exemple, reçoivent une très bonne note et des commentaires positifs. Pourtant une fois installées, elles présentent une expérience utilisateur médiocre et incitent très rapidement à souscrire à un abonnement.

Le coût des fake reviews

Mais alors, combien cela coûte-t-il d'obtenir de bonnes notes ? À en juger par la société AppSally, il faut compter 54 dollars pour deux reviews sur une application premium au travers de l'App Store à destination des utilisateurs européens. Pour 56 critiques, le tarif passe à 702 dollars. C'est deux fois plus cher que les prix pratiqués sur le Play Store.

Toutefois, si c'est l'éditeur qui paie cette somme afin d'être mieux référencé au sein de la plateforme, le coût est ensuite reporté sur les utilisateurs eux-mêmes lorsqu'ils procèdent à l'achat.

Déjà immorale en soi, la pratique met en plus à mal les petits développeurs au budget serré face aux grands éditeurs pouvant se permettre d'effectuer cette dépense et d'asseoir leur « notoriété ». Par extension, cela freine donc l'innovation des très petites entreprises.

Au mois d'octobre dernier, nous rapportions qu'entre mars et septembre 2020, 720 millions de commentaires avaient été publiés sur Amazon. Cependant, 42 % d'entre eux ne seraient pas fiables. Le cyber-marchand s'attaque au problème depuis des années et lance des actions en justice à tour de bras pour faire fermer les sociétés monétisant ces commentaires.

Au sein de son App Store, Apple commence à faire le ménage, notamment en retirant les applications dont le coût est jugé exorbitant et irrationnel. Reste à savoir si Apple s'en prendra également à ces générateurs de fausses reviews, un combat qu'il serait peut-être judicieux de mener main dans la main avec Google.

Source : Cult of mac

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Love, Death & Robots saison 2 sort aujourd'hui sur Netflix : l'occasion de replonger dans notre chronique dédiée
VPN et antivirus : la solution tout-en-un d'Avast est gratuite durant 3 mois
Belle affaire pCloud pour famille : 2 To de stockage cloud à prix cassé
Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Haut de page