Apple Mac App Store: machine à cash pour les développeurs?

02 février 2011 à 11h19
0
Apple lançait en début d'année son Mac App Store, sa première boutique en ligne d'applications à destination des Mac. Tentant de répliquer le modèle à succès de l'App Store des iPod et iPhone sur les ordinateurs Mac, le Mac App Store enregistrait quelques jours à peine après son lancement le million de téléchargements (voir Mac App Store : 1 million de téléchargements en 24 heures). Depuis Apple n'a pas communiqué de nouveaux chiffres mais il est intéressant de s'attarder sur les premiers résultats des éditeurs ayant porté leurs logiciels sur la plate-forme Mac App Store. Et autant dire que ceux-ci ne cachent pas leur réussite !

C'est ainsi que Pixelmator, l'éditeur du logiciel de retouche photographique du même nom, se félicite d'avoir réalisé en moins de 20 jours pour 1 million de dollars de vente. Ce chiffre, ramené au prix de la licence du logiciel, correspond à plus ou moins 33 333 licences écoulées. Naturellement, il convient de relativiser ces chiffres ! Si l'éditeur évoque dans son blog des résultats « gigantesques », « fantastiques » et « formidables », il se garde bien de préciser combien de licences il écoulait habituellement sur la même période via son propre canal de distribution, à savoir sa boutique en ligne.

Pixelmator n'est pas le seul à se féliciter des bons résultats du Mac App Store. Chez Evernote, l'éditeur du logiciel du même nom, on ne communique pas sur des chiffres de vente mais plutôt sur la proportion des nouveaux inscrits issus de la plate-forme Mac. Dans ce billet, l'éditeur nous propose un graphique faisant apparaître une nette hausse des inscrits en provenance de la version Mac du logiciel suite au lancement du Mac App Store.

0181000003966874-photo-mac-app-store-effet-evernote.jpg


Chez Realmac Software, éditeur des logiciels Courrier et RapidWeaver notamment, on fait état sur les deux premiers jours du lancement du Mac App Store de rien moins que de 5000 copies vendues. Le développeur explique même qu'il compte proposer les prochaines versions majeures de ses logiciels comme des exclusivités Mac App Store. En effet, selon lui avoir plusieurs boutiques nuirait finalement à la présence sur le Mac App Store : en continuant à vendre ses logiciels par d'autres canaux, Realmac Software affaiblit ses ventes sur le Mac App Store, et donc son classement et donc forcément sa notoriété et sa visibilité sur le Mac App Store.

Cette dernière considération de Realmac Software pourrait apporter de l'eau au moulin de ceux qui voient dans le modèle économique d'Apple, une plate-forme fermée. Dans tous les cas de figure, les premiers retours des développeurs semblent plutôt positifs. Reste à voir comment Apple transformera l'essai ! Car jusqu'à présent le Mac App Store (voir notre dossier Mac App Store : un premier tour d'horizon) n'a pas encore reçu les faveurs de très gros éditeurs comme Adobe, Microsoft ou Symantec : seuls les éditeurs Mac sont présents aux côtés de quelques éditeurs du monde vidéoludique (on pense à Gameloft et Take Two notamment).

0168000003966880-photo-capture-mac-app-store.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top