Apple visée par un nouveau recours collectif concernant l'App Store, cette fois au Royaume-Uni

11 mai 2021 à 13h30
7
App Store © Pexels
© Pexels / Brett Jordan

Au Royaume-Uni, un recours collectif visant Apple atteste que la firme a surfacturé plus de 20 millions de consommateurs britanniques. Si elle est déclarée coupable, elle pourrait être amenée à payer jusqu’à 2,1 milliards de dollars de dommages et intérêts. 

La plainte a été déposée par Rachael Kent, professeur au King’s College de Londres, auprès du Tribunal d’appel de la concurrence dans la capitale anglaise. 

La taxe de 30 %, le nerf de la guerre

Le recours collectif cible particulièrement la commission « excessive » et « illégale » de 30 % qu’Apple touche sur les achats au sein de l’App Store. « Apple abuse de sa position dominante sur le marché des magasins d'applications, ce qui a un impact sur les consommateurs britanniques », a ainsi déclaré Rachael Kent, qui enseigne notamment la manière dont les consommateurs interagissent et dépendent des plateformes numériques. 

Les plaignants estiment que tous les détenteurs d’iPad ou d’iPhone depuis 2015, ayant acheté des applications depuis l’App Store ou ayant effectué des achats in-app, sont éligibles à une compensation de la part de la marque à la pomme. Selon eux, Apple met tout en œuvre pour rediriger les utilisateurs vers sa propre méthode de paiement afin d’engranger un maximum de bénéfices. « C'est le comportement d'un monopoleur et c'est inacceptable. L'utilisation des applications par les gens ordinaires ne cesse de croître », a continué Rachael Kent. 

Un début d’année très chargé du côté judiciaire pour Apple

Les pratiques d’Apple au sein de son App Store sont sous le feu des critiques depuis pas mal de temps. En conséquence, la firme a même décidé de baisser la taxe qu’elle prélève de 30 à 15 % pour les développeurs générant moins d’un million de dollars de revenus par an… mais cela n’a certainement pas empêché les débâcles judiciaires pour le géant de la tech. 

Apple affronte en ce moment même Epic Games dans un procès visant justement ses pratiques dans son magasin d’applications, jugées monopolistiques par l’éditeur de jeux vidéo. La Commission européenne a par ailleurs inculpé l'entreprise à la suite d'une plainte déposée par Spotify en 2019. Une fois de plus, c’est le comportement anticoncurrentiel d’Apple qui est ciblé. 

Avec ces nouvelles poursuites qui, cette fois, se concentrent sur les effets néfastes de ces pratiques pour les consommateurs, la firme de Cupertino continue sur sa même ligne de défense : « La commission prélevée par l'App Store est tout à fait dans la moyenne de celles prélevées par toutes les autres places de marché numériques. En fait, 84 % des applications sur l'App Store sont gratuites et les développeurs ne paient rien à Apple. Et pour la grande majorité des développeurs qui paient une commission à Apple parce qu'ils vendent un bien ou un service numérique, ils peuvent bénéficier d'un taux de commission de 15 % », a-t-elle déclaré dans un mail adressé à Bloomberg

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
nicgrover
Il était temps que du haut de son pommier, bouffie de suffisance, la pomme retombe sur terre…
MisterDams
«&nbsp;En fait, 84 % des applications sur l’App Store sont gratuites et les développeurs ne paient rien à Apple.&nbsp;»<br /> Sauf l’argent lié à l’achat obligatoire d’un Mac pour développer pour iOS et une licence développeur à 99$/an sans quoi l’appli dégage du Store.<br /> Mais bon ils ont raison, face aux commissions c’est de la broutille.
HAL1
« La commission prélevée par l’App Store est tout à fait dans la moyenne de celles prélevées par toutes les autres places de marché numériques. En fait, 84 % des applications sur l’App Store sont gratuites et les développeurs ne paient rien à Apple. »<br /> Alors, trois choses :<br /> 84% du total des applications, ou 84% du nombre d’applications téléchargées ? Ça fait une grosse différence.<br /> Les autres places de marché numériques sont-elles en situation de monopole ? Non. Là encore, ça fait une grosse différence.<br /> Pour un développeur qui vend son application native et doit verser 30% de commission à Apple sans avoir aucun autre choix, qu’est-ce que ça va changer à sa vie de savoir que d’autres développeurs ne paient rien à Apple ?<br />
HAL1
MisterDams:<br /> Sauf l’argent lié à l’achat obligatoire d’un Mac pour développer pour iOS et une licence développeur à 99$/an sans quoi l’appli dégage du Store.<br /> Tout à fait exact. Et on peut également ajouter : l’achat quasi-obligatoire d’au moins un appareil iOS pour tester son application.
enigmatiqk
pour être vraiment juste, il faudrait aussi savoir ce que gagne un dev en payant 30% chez apple par rapport à ce que gagne un dev en payant ??% chez android ou encore en ne payant rien via un store alternatif.<br /> Mais ça personne n’en parle, ca ne doit pas les arranger.<br /> en bref, vaut il mieux ne rien payer et gagner 500$ (chiffre au hasard) ou payer 30% et s’en sortir avec 1000$ (toujours chiffre au hasard) ?<br /> n’oublions pas qu’il est reconnu que les gains sont bien meilleurs chez les utilisateurs apples. et pourquoi sont ils plus importants ? parce que la politique apple attire des personnes prêtes à dépenser plus d’argent.<br /> bref, le beurre, l’argent du beurre et le …<br /> Alors je dirais bien que si la politique change, les utilisateurs vont changer, mais ca je n’en suis pas sûr du tout vu les fans …<br /> Juste faire attention a ne pas se retrouver avec une règle qui va faire payer les dev des applications gratuites …
wackyseb
Est ce bien si grave de dépenser quelques milliers d’euros et d’en gagner quelques centaines de milliers.<br /> Quand bien même c’est inadmissible, la plateforme attire toujours plus de Dev. L’apple Store est incontournable.<br /> 64 milliards de dollars à se partager en 2020 pour le paiement des applications Android et Apple.<br /> Android représente environ 60 % des téléchargements, contre 40 % environ pour iOS.<br /> Avantage Android avec plus d’utilisateurs.<br /> Apple domine largement sur l’aspect financier, puisque l’App Store génère trois fois plus d’argent que le Play Store, en moyenne. Et ce malgré le fait que le nombre d’usagers sur Android est plus important et que le nombre de téléchargements est aussi plus élevé.<br /> Majoritairement les Dev ne vont pas cracher sur une rentrée d’argent plus importante sur Apple.<br /> Les utilisateurs d’Apple consomment de l’application et les utilisateurs Android piratent ces mêmes applications quand c’est possible.<br /> Cqfd<br /> Je dis pas que c’est bien ou mal, ce n’est qu’un constat.<br /> On peux faire le parallèle avec le moteur graphique Unreal qui est gratuit pour développer sur la machine de son choix.<br /> Mais si on vend son jeux, Unreal récupère un pourcentage sur chaque vente pour utilisation du moteur Unreal à des fins commerciales. Oh les vilains .<br /> Les vidéos des jeux sont souvent encodés à l’aide du moteur Bink qui n’est pas gratuit non plus, de même que les protections anti piratage et j’en passe.<br /> Rien n’est gratuit malheureusement.<br /> Même mon banquier me prélève chaque mois pour utilisation d’une carte de crédit, pour la tenue de mon compte.<br /> Et en plus les banques prélèvent aux commerçants une taxe à chaque utilisation d’un terminal de paiement. Oh les vilains méchants pas beau.<br /> Mais que fait le régulateur de tout cet argent gaspillé en taxe.<br /> Quand je fais le plein de ma voiture, on taxe l’entreprise qui fabrique et transforme l’essence, puis on taxe sur le transport, sur le stockage, et on ajoute la TIPP et la TVA.<br /> Oh les bandes de crapules.<br /> Et on fait quoi ?<br /> Ah bah rien. C’est normal
benben99
Apple se fout de la gueule des gens. Il essaie de faire une passe d&lt;argent en profitant de leur monopole.
MisterDams
Oui, mon banquier prélève de l’argent pour mes transactions CB. Mais mon banquier ne m’empêche pas de régler mon commerçant en espèce si je retire dans son DAB, il ne m’interdit pas non plus de mettre en place un prélèvement automatique avec tel prestataire. Il me semble d’ailleurs que les frais de commissions interbancaires sont les mêmes pour toutes les banques car il y a une régulation du marché (comme le coût de location des lignes fixes, le coût des appels inter-opérateurs et roaming…).<br /> Il a également plus d’obligations qu’avant envers la possibilité de me laisser partir : l’obligation de domiciliation sur toute la durée d’un prêt tend à sauter, la portabilité est simplifiée (comme pour la téléphonie qui souffrait des mêmes «&nbsp;barrières à la sortie&nbsp;» de perte du numéro, etc.)<br /> Sur Android, si je veux pas être sur le Play Store pour ne pas payer la commission, je distribue mon APK à part. Je suis moins exposé, mais c’est le deal.<br /> Bref, sur Android (et chez Google en général) c’est «&nbsp;le confort du tout-inclus de notre système ou le truc de votre choix&nbsp;», alors que sur Apple c’est «&nbsp;notre système tout-inclus et rien d’autre&nbsp;» sous prétexte du confort, de la sécurité, de la vie privée…<br /> Et si encore ils étaient ultra fermes dessus, mais on sait qu’il y a des passe-droit (comme Netflix) qui prouvent bien que n’importe quel argument renverra sur «&nbsp;on fait ce qu’on veut&nbsp;». Par contre du cloud gaming ? Bof, avec Apple Arcade, pas de marges sur les ventes de jeux et in-game… «&nbsp;on va dire non&nbsp;», mais bon on va quand même autoriser Shadow parce qu’on avait mal compris. Puis on va le renlever. Puis le remettre.<br /> Même en le rendant facultatif, je suis sûr que l’AppStore resterait largement adopté pour la sécurité, le confort et la rapidité du paiement en ligne. Car ça reste bien plus simple pour l’expérience utilisateur de valider un paiement via FaceID/TouchID que d’aller chercher sa CB dans chaque appli pour régler sur Stripe/PayPal/autre. Je suis certain que ça se voit largement sur les taux de conversion.
HAL1
wackyseb:<br /> L’apple Store est incontournable.<br /> Oui, et c’est bien là le problème. Il n’est pas «&nbsp;incontournable&nbsp;» car il est meilleur, il l’est car il n’y a aucune alternative possible.<br /> (et c’est l’App Store, pas l’Apple Store)<br /> Sinon, la comparaison avec l’Unreal Engine ou une société de carte de crédit est totalement déplacée, puisque dans aucun des deux cas il y n’a de monopole sur la distribution.
wackyseb
Et oui c’est la vie.<br /> La sécurité de l’App Store, la facilité de programmation des applications et la qualité qui en ressort en fait un Store quasi parfait.<br /> Je suis d’accord sur le fait que l’ouverture de Store alternatif ne changera rien ou pas grand chose.<br /> Sur Android, j’aimerais bien savoir combien de gens s’embêtent à installer un autre Store.<br /> Sur mon Huawei, j’ai bien le truc natif mais je ne l’utilise pas. Le Playstore se suffit à lui même.<br /> Sur mon Iphone, idem.<br /> Le problème c’est qu’Apple se goinfre et que ça en devient une cible facile (il faut s’attaquer au gros poisson)<br /> Personnellement je m’en fiche de ce que prélève les Store. Mon application gratuite reste gratuite et mes applications payantes n’ont pas de prix délirants.<br /> Mes abonnements sont pris en dehors de l’appstore et je n’utilise pas les applications de musique par abonnement (la radio numérique me suffit : je ne connais pas forcément les auteurs des chansons que j’écoute).<br /> Je serais par contre plus favorable à attaquer Google pour sa politique de PUB.<br /> Ou les Facebook et compagnie (meme si je n’utilise pas) pour conserver un minimum d’intimité dans ma vie privée numérique.
wackyseb
Il est meilleur. CQFD
MisterDams
On en reparlera quand la rémunération de la pub va s’effondrer, avec 13% de validation du tracking sur iOS depuis le déploiement de la fonctionnalité (qui est quand même une bonne nouvelle je trouve).<br /> Les développeurs vont devoir trouver une rémunération ailleurs, en rendant l’appli payante par exemple. Et pour que tu leur rapporte autant qu’avec la pub, ils devront te demander ce montant +30%. Sachant que la pub, si t’utilises l’appli pendant 10 ans, tu rapportes pendant 10 ans.<br /> Donc, on va aussi avoir un phénomène qui existe déjà : la fermeture de MonAppTropBien au profit de MonAppSuperBien.<br /> En soit le modèle payant me dérange pas outre mesure, mais pour certaines app ça agacera de pas les avoir mais elles ne vaudront jamais leur coût.
enigmatiqk
par apple store, il parlait de l’echo système d’apple qui est incontournable. et si il est incontournable et c’est grâce à la politique d’apple.
Blackalf
@Kiki68 message effectivement supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.<br /> Et la provocation gratuite, ça ne dure qu’un temps…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Twitter : la plateforme teste les très longs posts, faut-il dire adieu au microblogging ?
Sur Android, l'IA de Google va bientôt permettre de
Ce nouvel émulateur promet tous les jeux Xbox 360 sur PC (et sur Xbox Series)
Ce SSD Samsung 870 QVO 1To chute de prix chez Amazon
SNCF : place au tout numérique, les petites bornes jaunes tirent leur révérence
Entre promotion et ODR, le chargeur à induction duo Samsung 15W est à moins de 10 €
Comment héberger votre site web à moindre coût ?
Images explicites : comment Google Images va évoluer pour protéger les plus jeunes
Après les Soldes, les promos continuent chez RueDuCommerce avec la Samsung Galaxy Tab A8
Quick Delete, cette nouvelle fonctionnalité de Chrome qui pourrait vous éviter la honte
Haut de page