L'iPad Air marche sur les pas de l'iPad Pro et inaugure l'A14 gravée en 5 nm

15 septembre 2020 à 21h55
1
© Apple

Corroboré par de nombreuses rumeurs, le redesign de l'iPad Air commençait à se faire attendre. Le keynote de ce 15 septembre nous a confirmé une apparence fièrement empruntée à l'iPad Pro de 2018.

Dans l'attente d'un rafraîchissement depuis mars 2019, l'iPad Air continue de copier son grand frère. Après s'être approprié le design du premier iPad Pro et ses 10,5 pouces, le milieu de gamme des tablettes d'Apple continue dans cette lancée en adoptant le form factor que son grand frère a inauguré il y a maintenant presque deux ans.

Presque pro

Comme nous le disions, l'iPad Air de 4e génération emprunte beaucoup à l'iPad Pro, à commencer par son design. L'iPad Air passe donc à un écran Liquid Retina de 10,9 pouces d'une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (contre 11 pouces pour l'iPad Pro), encadré par une très fine bordure où vient se loger la caméra frontale de 7 mégapixels, doublée d'un capteur de 12 mégapixels à l'arrière. Ce nouveau design lui permet aussi d'être compatible avec des accessoires jusque-là exclusifs à l'iPad Pro comme l'Apple Pencil de deuxième génération ou le Magic Keyboard. Dernier point notable : l'iPad Air abandonne à son tour le Lightning en faveur de l'USB-C.

© Apple

Mais l'iPad Air amène aussi son lot de nouveautés comme de nouveaux coloris jusqu'alors absents de la gamme pro. C'est aussi le premier appareil mobile d'Apple à intégrer Touch ID dans le bouton Power (ce qui laisse l'exclusivité de Face ID à l'iPad Pro).

L'A14 casse les habitudes d'Apple

Au-delà des ajouts et modifications mentionnés plus haut, la grosse nouveauté de cet iPad reste son SoC (System-on-Chip). À l'exception de la puce A5 annoncée avec l'iPad 2, Apple a toujours réservé l'annonce de ses nouveaux processeurs maison aux iPhone. La folle année qu'est 2020 fait figure d'exception puisque l'A14 qu'on attendait durant la conférence à venir de l'iPhone 12 s'est finalement révélée avec ce nouvel iPad.

© Apple

Il s'agit de la première puce grand public gravée en 5 nm, ce qui a permis à Apple d'y ajouter plus de transistors et ainsi d'obtenir de meilleures performances pour une consommation énergétique moindre. Il reste à voir comment cela se traduira dans les benchmarks et dans les usages.

Source : Apple

Modifié le 16/09/2020 à 10h05
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top