Il existerait, selon toute vraisemblance, des employés d'Amazon heureux

Par
Le 27 août 2018
 0
amazon warehouse

Un groupe d'employés d'Amazon connu sous le nom de « FC ambassadors » monte au créneau pour défendre l'entreprise de Jeff Bezos sur les réseaux sociaux. Selon certains d'entre eux, « nous pouvons aller aux toilettes quand nous le souhaitons ».

L'information, relayée par The Guardian, prête à sourire. Pourtant, elle met en lumière des conditions de travail loin d'être idéales chez le plus gros e-commerçant au monde.

Accusé d'imposer des cadences infernales dans des conditions déplorables à ses employés, Amazon souffre d'un important déficit d'image pour les chantres du bien-être au travail. Aussi, comme le suggère The Guardian, l'émergence de cette vingtaine de comptes Twitter montant au créneau pour défendre leur employeur sonne particulièrement faux.



Vis ma vie de préparateur de commandes

Le quotidien britannique est parvenu à identifier 16 comptes Twitter se revendiquant comme des « FC ambassadors » ? des ambassadeurs d'entrepôts, si l'on peut se risquer à une traduction.

Lisses et uniformes, ces comptes Twitter sont là pour répondre à qui veut bien le lire que les conditions de travail chez Amazon ne sont pas si médiocres qu'on les décrit. « Nous pouvons aller aux toilettes quand nous le voulons », clame l'un d'entre eux, en référence à la polémique affirmant que, durant le Prime Day, les employés devaient faire leurs besoins dans des bouteilles en plastique pour tenir la cadence.

Des portraits trop beaux pour être vrais, des informations suffisamment vagues pour qu'on ne remette pas (trop) en question leur véracité... Selon de nombreux observateurs, il s'agirait en réalité de bots programmés pour redorer un peu le blason du grand magasin de Jeff Bezos.

Une accusation grotesque pour Ty Rogers, porte-parole d'Amazon aux États-Unis : « les FC ambassadors sont juste des employés qui comprennent ce qu'est effectivement le travail dans nos entrepôts ». On vous laisse en juger.

Modifié le 27/08/2018 à 09h38
scroll top