Amazon va avoir plus de mal à mettre la pression sur La Poste

12 mai 2016 à 16h31
0
Amazon ne rachètera finalement pas l'entreprise française Colis Privé. La multinationale détient certes déjà 25% du capital de la société mais sa prise de possession devrait s'arrêter ainsi. L'opération avait été annoncée en octobre dernier avec comme objectif pour Amazon de s'affranchir en partie de La Poste.

Les motifs exacts de ce pas de recul ne sont pas connus. Amazon a simplement expliqué auprès de LSA que ces raisons étaient de nature « extérieures à Amazon et indépendantes de la volonté d'Amazon ». Rien de plus. Difficile donc d'attribuer cet échec à une cause particulière même si certaines pistes semblent logiques.

L'Autorité de la concurrence aurait souhaité qu'Amazon respecte plusieurs engagements auprès de Colis Privé. Ces derniers auraient dû être surveillés par la maison-mère du géant américain et non par une filiale. En l'espèce, la structure du groupe ne jouerait pas en sa faveur.

0258000008208650-photo-amazon-colis-livraison-logistique.jpg


Le rachat aurait permis à Amazon de concurrencer La Poste auprès des professionnels, notamment en matière tarifaire. L'opération aurait également rendu davantage d'autonomie à la firme face aux prestataires tels qu'UPS, DHL ou bien encore FedEx. Malgré cet échec, Amazon a récemment choisi une alternative en faisant faire en interne et en se positionnant sur la livraison le jour même dans certains lieux en France.

A découvrir également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top