🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Amazon Web Services insiste sur son modèle d’infrastructure

01 juin 2018 à 15h36
0
A l'occasion de l'AWS Summit, événement se tenant à Paris et rassemblant ses partenaires, Amazon a rappelé la solidité de ses liens avec ces derniers. La firme a également insisté sur le fait que le cloud peut désormais être adopté par l'ensemble des sociétés quelle que soit leur taille.

00FA000006081124-photo-amazon-web-services.jpg
De passage à Paris, la direction d'Amazon Web Services a tenu sa conférence à La Défense afin de rappeler les avantages du cloud public mais également raffermir ses relations avec ses partenaires. Adam Selipsky, vice-président des ventes et du marketing a ainsi introduit le propos en rappelant qu'AWS possède désormais plus d'une trentaine de services disponibles de par le monde.

Outre le nombre d'outils présentés à sa clientèle, AWS insiste également sur ses capacités à répondre à la demande en matière de cloud. « Nous sommes présents sur 9 régions dans le monde de manière redondante. Cela signifie qu'une société souhaite répliquer les données en temps réel, il lui suffit de cocher simplement une case, et elle profitera ainsi de la réplication des données dans plusieurs datacenters », nous précise Boris Lecoeur, responsable Alliance chez Amazon Web Services.

Il ajoute : « Amazon est transparent sur le sujet mais il faut être honnête, une infrastructure peut casser. Mais notre force est de monter que quel que soit l'afflux, nous sommes en mesure de répondre ». Pour l'Europe, un datacenter est présent en Irlande, les clients demandant à opérer dans un cloud hybride peuvent ensuite passer par un partenaire certifié pour conserver certaines données sur le territoire.

Selon Boris Lecoeur, le marché français a bien anticipé ce schéma et plus globalement, le continent européen connaît les avantages et les faiblesses de ce modèle. C'est pourquoi, le groupe tient à chérir ses partenaires face à la concurrence et malgré les alliances stratégiques opérées entre Oracle et Microsoft.

Sur ce point, le responsable précise : « Oracle et Microsoft restent des partenaires, leurs applications sont d'ailleurs disponibles sur notre plateforme. En ce sens, nous avons des accords de type Bring your own licence avec eux. Ce sont donc des partenaires de longue date et nous représentons un canal de distribution supplémentaire. Par exemple, les applications Oracle sont certifiées sur notre environnement ».

Amazon parie donc sur son infrastructure, sa tarification mais également les liens tissés avec ses relations commerciales pour maintenir sa progression. « Les retours d'expérience sont une part importante de notre activité et nous tâchons de les prendre en considération », conclut Boris Lecoeur. AWS indique célébrer ses 7 années d'existence et rappelle ainsi que l'ensemble des piliers de son modèle lui permettent d'être désormais présent dans 190 pays.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouvelles versions Beta pour Norton Antivirus, Internet Security et 360
Les pilotes GeForce passent en version 320.49
Windows Server 2012 R2 Preview disponible
Infos US de la nuit : le match “Vinstagram”, la sécurité de Google, les PC Android
Firefox 22 embarque WebRTC et asm.js pour les jeux en 3D
Galaxy S4 Active plongé dans l'eau et Galaxy NX en vidéo
AOC Série 70 : des moniteurs low cost à dalles TN ou IPS mates
Stream Nation ambitionne de devenir le media center du stockage en ligne
À Bercy, l'économie collaborative défend un statut propre
Fujifilm X-M1 : un hybride rétro destiné au grand public
Haut de page