Amazon lance un App Store en Chine, sur les terres d'Alibaba

01 juin 2018 à 15h36
0
Amazon se renforce sur la mobilité en Chine, où il lance un App Store pour applications Android. S'il rencontrera sur son chemin le concurrent Alibaba, la forte présence de l'OS de Google pourrait l'aider.

0104000005952268-photo-amazon-app-store-logo.jpg
Après avoir lancé un ebook Store en Chine fin 2012, pour préparer l'arrivée de ses tablettes et de ses liseuses Kindle, Amazon lance un App Store pour les applications Android. C'est en tout cas ce qu'a rapporté un porte-parole du e-commerçant américain en Chine, Billy Huang, auprès de Reuters. Jusqu'à présent, la plateforme applicative officielle de Google n'offrait que des applications gratuites. Amazon en proposera des payantes.

En Chine, l'américain « devra concurrencer des centaines de services locaux rivaux proposant également des applications gratuites et payantes, mais dont certaines sont piratées, ce qui fait craindre aux utilisateurs d'être infectés par des malwares lorsqu'ils les téléchargent », explique la personne. À ce jour, Amazon serait la première entreprise occidentale à mettre en vente des applications Android sur une plateforme en Chine.

Un nouveau front s'ouvre face à Alibaba

L'agence rappelle qu'au quatrième trimestre 2012, le géant américian n'a capté que 3% des 27 milliards de dollars de chiffre d'affaires générés en Chine par le e-commerce. Secteur dans lequel règne en maître le Amazon local, Alibaba. L'an dernier, la société évaluait son volume d'affaires supérieur à celui d'Amazon et d'eBay réunis, soit plus de 470 milliards de dollars de transactions enregistrées par ses sites tels que Taobao.

Alors que la bataille semble perdue d'avance sur le théâtre de la vente en ligne dans le pays, les choses ne seront pas aisées non plus sur le terrain de la mobilité. Sur ce segment, Amazon se heurtera encore une fois à Alibaba. En septembre 2012, la société créait un spin-off doté de 200 millions de dollars pour développer son système d'exploitation maison, Aliyun OS, lequel se permet en outre d'émuler les applications... Android.

À la mi-avril, la maison-mère renommait son système mobile en Alibaba Mobile Operating System. Une manœuvre censée aider à son décollage en lui faisant bénéficier de l'aura du groupe. Et pour inciter les développeurs à enrichir son catalogue, Alibaba leur a promis une enveloppe de 160 millions de dollars. Toutefois, aujourd'hui, Android pèse 90% du marché en Chine. Et Amazon pourrait bien en profiter.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

YouTube prêt à franchir le cap des abonnements payants ?
Google passe de
Samsung NX2000 : l'hybride Wi-Fi, NFC et tout tactile
Les responsables de YouPorn obtiennent des réductions sur le .xxx
Le rachat des serveurs x86 d’IBM par Lenovo aurait capoté (màj)
HTC M4 : la variante économique du One en fuite
Microsoft indique qu'une faille de sécurité touche IE8
Affaire Dailymotion : Fleur Pellerin ménage la chèvre et le chou
Live Japon : l'effet
Revue de Web : l'infiniment petit fait son cinéma !
Haut de page