Vie privée : Amazon répond aux inquiétudes autour du navigateur Silk

19 octobre 2011 à 14h18
0
00FA000004618942-photo-kindle-fire.jpg
Présenté en même temps que la tablette Kindle Fire d'Amazon, le nouveau navigateur Silk fait beaucoup parler depuis, en raison de son fonctionnement assez indiscret. Face aux inquiétudes et aux critiques, le cybermarchand s'est exprimé.

C'est le site de l'Electronic Frontier Foundation qui publie un billet mettant en avant les précisions apportées par Amazon au sujet de Silk. Pour rappel, ce navigateur, destiné en premier lieu à la tablette Kindle Fire, stocke le cache de la navigation de l'utilisateur sur les serveurs cloud d'Amazon pour accélerer l'affichage des pages.

En d'autres termes, Amazon conserve une trace de la navigation sur ses serveurs, ce qui est associé par beaucoup à des données confidentielles. Dès lors, l'aspect intrusif de Silk fait débat, même si l'intention paraît louable à la base.

« Notre discussion avec Amazon a apaisé beaucoup de nos préoccupations majeures » indique néanmoins l'EFF, très à cheval sur la protection des consommateurs. « Le mode d'accélération via le cloud est activé par défaut, mais Amazon nous a assuré qu'il sera facile de le désactiver sur la première page des paramètres du navigateur » ajoute la fondation. Une fois la modification effectuée, Silk fonctionne comme n'importe quel autre navigateur.

D'autres précisions sont également données : Amazon ne peut pas intercepter le trafic chiffré, et donc les connexions en HTTPS ne seront jamais accélérées pour cette raison. L'entreprise assure également que les données enregistrées sur ses serveurs distants sont anonymes : en cas de connexion sur un site, seul un « jeton » est conservé de sorte à identifier la session, pendant une durée de 30 jours. Aucune information concernant le mot de passe et l'identifiant ne sont accessibles.

Quelques inquiétudes subsistent

Malgré le ton rassurant du billet de l'EFF, quelques doutes subsistent, notamment du côté des informations parfois contenues dans les URL elles-mêmes. Un élément d'ailleurs présent sur le site d'Amazon, dont les longues adresses peuvent contenir des informations sur l'utilisateur, et faciliter son identification. Et ce n'est pas le seul : « Etant donné la pratique courante utilisée par les moteurs de recherche, qui consiste à mettre les termes de requête dans l'URL en tant que paramètre, Amazon pourrait disposer d'une base de données des historique de recherche des utilisateurs ».

En définitive, si Amazon se veut rassurant concernant ses pratiques, les soucis en matière de confidentialité pourraient venir de l'extérieur de la firme en elle-même. Le cas échéant, le débat concernant le manque de discrétion de Silk pourrait prendre de l'ampleur. La tablette Kindle Fire sera disponible aux Etats-Unis à partir du 15 novembre prochain et elle n'est pour l'instant pas prévue en France.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top