La Kindle Fire d'Amazon poursuivie pour violation de brevets

11 octobre 2011 à 18h07
0
00C8000004618942-photo-kindle-fire.jpg
A peine annoncée et pas encore disponible, la tablette Kindle Fire d'Amazon est déjà poursuivie pour violation de brevets présumée.

Dévoilée il y a deux semaines par Jeff Bezos durant une conférence qui s'est déroulée à New York, la Kindle Fire se frotte déjà à la guerre des brevets. Smartphone Technologies LLC, une filiale de la société Acacia Research Corp, accuse en effet Amazon de violer quatre de ses brevets.

L'entreprise, que beaucoup qualifient de « troll des brevets » (patent troll) achète fréquemment des brevets à d'autres sociétés pour les associer à ses nombreuses filiales : par l'intermédiaire de ces dernières, Acacia Research Corp a ainsi déjà attaqué, entres autres, Apple et RIM.

Parmi les brevets que violerait le cybermarchand s'en trouve un cédé par Palm en 2002, portant sur l'affichage et la gestion de calendriers multiples, et un autre qui concerne l'affichage des données sur l'écran de l'utilisation des fonctions tactiles. En plus des 4 brevets que violerait la Kindle Fire, Acacia Research Corp soutient également que le nouveau Kindle 3G+WiFi en violerait un cinquième.

Si Amazon adopte la même stratégie qu'un bon nombre d'entreprises en cours de litige avec une filiale d'Acacia Research Corp, un procès pourrait avoir lieu. Pour le moment, la firme de Jeff Bezos n'a pas commenté la situation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top