La boutique d'app pour Android d'Amazon contiendra des DRM

07 mars 2011 à 16h32
0
00FA000004049576-photo-amazon-app-store-android.jpg
Amazon a récemment mise en ligne certaines informations concernant sa future plateforme de ventes d'applications destinées à Android : ces dernières confirment la présence de DRM destinées à empêcher le piratage des app.

« Un utilisateur autorisé peut installer votre application sur n'importe lequel de ses appareils pris en charge, mais si vous avez choisi d'appliquer notre DRM dans votre application au moment de sa soumission, votre app ne fonctionnera pas sur les périphériques non-autorisés » résume simplement Amazon dans un billet à destination des développeurs. Le système de DRM, que les développeurs pourront choisir d'intégrer ou pas à leurs applications, effectuera un ping régulier sur un serveur distant pour s'assurer que le smartphone sur lequel l'application est installée bénéficie bien des droits de son utilisation. Pour ce faire, il faudra également que le smartphone dispose de l'application du market d'Amazon.

Le cybermarchand se différencie sur ce point de l'Android Market de Google, qui ne propose pas ce genre de sécurité aux développeurs. A à l'heure où la plateforme de Google est victime d'applications vérolées, l'alternative d'Amazon pourrait donc séduire les concepteurs d'app au détriment de la liberté du consommateur final. Notons qu'Amazon n'a toujours pas dévoilé de date d'ouverture pour son market.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top