La sécurité de l'Android Market revue à la hausse

07 mars 2011 à 12h14
0
00C8000003928256-photo-android-market.jpg
Après de récentes bévues dues à des applications malveillantes disponibles sur l'Android Market, Google a annoncé que son marché d'application serait plus sécurisé à l'avenir.

La semaine dernière, c'est près d'une cinquantaine d'applications contenant des malwares qui ont été supprimées de l'Android Market. Google a par la suite fait tout son possible pour réparer le litige qui a touché entre 50 000 et 260 000 utilisateurs de l'OS mobile, en activant l'effacement à distance des app piratées sur les terminaux où elles avaient été téléchargées. L'étape suivante, annoncée sur le blog Google Mobile samedi dernier, réside dans un envoi à tous les utilisateurs concernés d'un email leur recommandant d'effectuer une mise à jour de sécurité, pour effacer d'éventuelles traces restantes des malwares préalablement installés.

Google annonce également travailler à l'ajout d'un « certain nombre de mesures pour aider à prévenir l'ajout d'autres applications malveillantes sur l'Android Market ». En effet, à l'heure actuelle, l'Android Market ne bénéficie pas d'un contrôle automatique des applications proposées, à l'inverse de l'App Store d'Apple qui procède automatiquement à une validation avant publication. Les risques sont donc plus nombreux de se retrouver avec une application vérolée sur son smartphone, ce qui n'est pas pour rassurer les utilisateurs...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top