Yahoo, Alibaba et Softbank officialisent enfin leur accord

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000003197726-photo-yahoo-logo-132.jpg
Le géant chinois Alibaba et ses deux actionnaires majeurs Yahoo! et Softbank, officialisent leur partenariat après trois mois de tensions.

Au mois de mai dernier, Yahoo, qui détient 40% de parts au sein d'Alibaba, annonçait que le portail chinois avait revendu sans son accord sa filiale Alipay spécialisée dans le paiement électronique. Plus précisément, la transaction, vers l'une des autres sociétés de Jack Ma, directeur d'Alibaba, aurait eu lieu en août 2010, Yahoo! et Softbank n'ayant été mis au courant que sept mois plus tard. Alibaba justifiait cette initiative par le besoin de se conformer à la politique de la Banque populaire de Chine qui impose plusieurs restrictions aux détenteurs d'un service de paiement étranger.

0096000000733464-photo-logo-softbank.jpg
Yahoo! étant partiellement valorisé par ses parts au sein d'Alibaba a donc subi la colère de ses actionnaires qui ont monté un recours collectif contre la firme de Sunnyvale. AliPay était effectivement considéré comme l'atout majeur de l'investissement de Yahoo! au sein d'Alibaba établi à 1 milliard de dollars. Or si le service AliPay était estimé à 5 milliards de dollars, Alibaba ne l'aurait revendu que pour 46 millions de dollars. Suite à cette affaire le titre YHOO a donc enregistré une forte baisse de l'ordre de 15% sur le cours du NASDAQ.

Finalement Yahoo!, Alibaba et Softbank ont donc trouvé un accord. Selon les termes de ce dernier, si la société Alipay entre en bourse, elle devrait reverser au moins 2 milliards de dollars à Alibaba et jusqu'à 6 milliards, valorisant par la même occasion ses principaux investisseurs Yahoo! et Softbank. Par ailleurs, AliPay sera toujours implementé par défaut sur le portail d'Alibaba ainsi que sur la plateforme commerciale de Taobao.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android équipe 39 % des smartphones aux États-Unis
Google a racheté plus de 1000 brevets à IBM
Faille AT&T : le hacker plaide coupable
AMD révèle malencontreusement le prix d'un FX-Series à huit cœurs
Le Galaxy S II blanc débarque en Grande-Bretagne
Eee PC X101 : le netbook MeeGo d'Asus détaillé
BT sommé de bloquer le nouvel index Newzbin
Nouveau retard pour le prochain smartphone de Motorola
Google: un clip interactif pour promouvoir le HTML 5 et Chrome
MPEG-LA relance la polémique contre Google et son codec VP8
Haut de page