Qu'est-ce que le French Tech 120 et quelles sont les start-up françaises qui en font partie ?

20 janvier 2020 à 19h06
0
La French Tech

L'État a dévoilé, lundi, la liste des 83 entreprises qui rejoignent celles du Next 40. Le programme est destiné à faire de la France le premier écosystème numérique européen.

Si vous avez bonne mémoire - ce dont on ne doute pas - vous avez peut-être déjà entendu parler du programme French Tech 120 sur Clubic. Au mois d'octobre, nous vous avions présenté ce dernier, vanté par l'État comme pouvant propulser la France comme premier écosystème numérique européen et de faire des start-up françaises des leaders technologiques de rang mondial. La liste des 123 entreprises sélectionnées du programme est désormais définitive. Que représente précisément ce programme, quelles sociétés le composent ? C'est le moment de tout savoir, grâce à Clubic.

En quoi consiste le programme French Tech 120

Cédric O l'affirme, ce sont « plus de 25 000 emplois nets qui seront créés en 2020 par nos start-up ». Le secrétaire d'État chargé du numérique aura suivi de près la naissance de ce programme, des annonces faites au mois de septembre par Emmanuel Macron à la sélection des 83 nouvelles entreprises du French Tech 120, en passant par l'intégration des lauréats du Next 40. « Les entreprises du French Tech 120 incarnent la réalité de l'écosystème French Tech », affirme le successeur de Mounir Mahjoubi, en poste depuis bientôt dix mois.


Le programme French Tech 120 repose sur l'accompagnement national pour les futurs leaders technologiques. Les pépites françaises sélectionnées peuvent ainsi compter sur un accompagnement au quotidien par une équipe dédiée de start-up managers, qui identifieront leurs besoins prioritaires et y répondront. Elles bénéficieront d'une offre de services spécifique aux start-up en hyper-croissance ainsi qu'une d'une visibilité renforcée au travers de la communication, d'opérations d'influence et de la présence dans les délégations officielles à l'étranger, comme lors du CES ou du Computex, par exemple, qui font partie des messes mondiales de la tech.

Critères-FT120-Octobre-2019.jpg

Cette offre d'accompagnement peut notamment se matérialiser au travers d'un réseau international des administrations qui accompagnent les start-up à l'étranger, ou d'un accompagnement dédié pour l'introduction en Bourse avec Euronext et une cotation bancaire de la Banque de France. Le programme met aussi à dispositions des start-up des référents et produits dédiés pour répondre aux craintes et questions des entreprises, comme la CNIL, l'URSSAF, le ministère du Travail ou le Centre national d'études spatiales, pour ne citer qu'eux.


Les lauréats du programme French Tech 120

Après une période de sélection de plusieurs mois, 83 start-up ont ainsi été retenues, pour avoir notamment su répondre aux critères des levées de fonds supérieures à 20 millions d'euros et d'hyper-croissance (chiffre d'affaires et croissance). Au moins deux start-up ont été sélectionnées par région, Outre-mer inclus.

Découvrez les 83 start-up qui rejoignent celles du Next 40 (encadrées en jaune) :

french-tech-120-liste-2020.jpg
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Ces 123 sociétés contribueront à créer 11 000 des 25 000 emplois que la French Tech propulsera en 2020, dont 7 000 pour les quarante firmes du Next 40 et 4 000 pour les 83 start-up du programme. Cette sélection n'est en tout cas pas définitive, puisqu'elle ne vaut que pour un an, French Tech 120 n'étant qu'un programme d'accompagnement provisoire, faut-il le rappeler. Il faut ainsi s'attendre à de nouveaux entrants (et sortants) dès l'année prochaine.

Source : LFT
Modifié le 21/01/2020 à 08h54
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top