MasterCard teste la biométrie pour ses cartes de paiements

Par Dimitri PAVLENKO
le 30 avril 2017
 0
Bientôt finie, peut-être, l'ère du code à 4 chiffres sur les cartes de paiement. Le géant mondial de la carte bancaire, l'américain MasterCard, est en train de tester une nouvelle génération utilisant la reconnaissance des empreintes digitales en lieu et place du code PIN.

Et d'autres technologies biométriques arrivent également sur le marché du paiement.

Deux empreintes de doigts stockées sur la carte



La prochaine génération de carte de paiement MasterCard facilitera sûrement la vie des tête-en-l'air. Il suffira de l'introduire dans un DAB et d'apposer son pouce sur le côté supérieur droit de la carte pour réaliser une transaction. Après les smartphones, les portes, les coffres, le déverrouillage par biométrie débarque sur les cartes de paiement.

MasterCard est le premier du secteur à inaugurer cette technologie. C'est l'Afrique du Sud qui sert de laboratoire depuis quelques mois à cette nouvelle solution. Concrètement, le client doit dans un premier temps se rendre dans son agence pour y enregistrer deux empreintes, mais uniquement de vos doigts à vous. Il sera donc impossible d'autoriser un de vos proches à activer la carte. Les deux empreintes sont ensuite stockées dans la mémoire de la carte. Cette carte biométrique sera probablement un peu plus chère qu'une carte classique à code PIN. Elle devrait aussi ne pas être utilisable sur les lecteurs à bandes, courants dans de nombreux pays européens.

01F4000008697018-photo-mastercard-2.jpg


Selfies, scans rétiniens...



D'autres technologies d'identification biométriques devraient rapidement faire leur apparition, soit pour doubler le niveau de sécurité, soit en alternative à la reconnaissance par empreinte digitale. C'est le cas par exemple de la reconnaissance faciale, par selfie, que MasterCard teste pour les paiements par smartphones encore non équipés de détecteur d'empreintes, et qu'il avait présentée au dernier Mobile World Congress de Barcelone. Visa, le concurrent de MasterCard, plancherait, lui, sur la reconnaissance faciale ainsi que sur le scan rétinien.

Reste les questions : les banques nous laisseront-elles le choix d'opter ou non pour la biométrie quand elle se sera généralisée ? Il est permis d'en douter, au vu des difficultés pour refuser le paiement sans contact. La biométrie jouera-t-elle le rôle de seconde couche de sécurité après le code PIN, ou est-elle vouée à le remplacer définitivement ?


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
Jour de la Terre : et si vous passiez au reconditionné ? Nos conseils pour faire le bon choix
On a joué à The Division 2 : Ubisoft parfait la formule et fait mouche
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure montre connectée ?
Avast déploie Aspen, un navigateur web sécurisé basé sur Chrome 73
Voiture électrique : Casino va installer des bornes recharge ultra-rapides dans ses magasins
Jour de la Terre : des images qui montrent la beauté de notre planète (mais aussi notre impact)
Technologies numériques : l'UE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
scroll top