MasterCard teste la biométrie pour ses cartes de paiements

Dimitri PAVLENKO
30 avril 2017 à 09h28
0
Bientôt finie, peut-être, l'ère du code à 4 chiffres sur les cartes de paiement. Le géant mondial de la carte bancaire, l'américain MasterCard, est en train de tester une nouvelle génération utilisant la reconnaissance des empreintes digitales en lieu et place du code PIN.

Et d'autres technologies biométriques arrivent également sur le marché du paiement.

Deux empreintes de doigts stockées sur la carte



La prochaine génération de carte de paiement MasterCard facilitera sûrement la vie des tête-en-l'air. Il suffira de l'introduire dans un DAB et d'apposer son pouce sur le côté supérieur droit de la carte pour réaliser une transaction. Après les smartphones, les portes, les coffres, le déverrouillage par biométrie débarque sur les cartes de paiement.

MasterCard est le premier du secteur à inaugurer cette technologie. C'est l'Afrique du Sud qui sert de laboratoire depuis quelques mois à cette nouvelle solution. Concrètement, le client doit dans un premier temps se rendre dans son agence pour y enregistrer deux empreintes, mais uniquement de vos doigts à vous. Il sera donc impossible d'autoriser un de vos proches à activer la carte. Les deux empreintes sont ensuite stockées dans la mémoire de la carte. Cette carte biométrique sera probablement un peu plus chère qu'une carte classique à code PIN. Elle devrait aussi ne pas être utilisable sur les lecteurs à bandes, courants dans de nombreux pays européens.

01F4000008697018-photo-mastercard-2.jpg


Selfies, scans rétiniens...



D'autres technologies d'identification biométriques devraient rapidement faire leur apparition, soit pour doubler le niveau de sécurité, soit en alternative à la reconnaissance par empreinte digitale. C'est le cas par exemple de la reconnaissance faciale, par selfie, que MasterCard teste pour les paiements par smartphones encore non équipés de détecteur d'empreintes, et qu'il avait présentée au dernier Mobile World Congress de Barcelone. Visa, le concurrent de MasterCard, plancherait, lui, sur la reconnaissance faciale ainsi que sur le scan rétinien.

Reste les questions : les banques nous laisseront-elles le choix d'opter ou non pour la biométrie quand elle se sera généralisée ? Il est permis d'en douter, au vu des difficultés pour refuser le paiement sans contact. La biométrie jouera-t-elle le rôle de seconde couche de sécurité après le code PIN, ou est-elle vouée à le remplacer définitivement ?


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top