Sécurité : des fausses empreintes "passe-partout"

11 avril 2017 à 17h16
0
Les constructeurs de smartphones et autres terminaux mettent de plus en plus en avant les systèmes de sécurité biométriques installés sur leurs appareils. Si le scanner facial a déjà prouvé ses limites, les lecteurs d'empreintes restent en vogue. Sauf que, selon des chercheurs en sécurité informatique, ils sont facilement contournables grâce à de fausses empreintes digitales créées de toutes pièces.

De fait, les chercheurs ont réalisé de véritables passe-partout sous la forme de fausses empreintes digitales. Extrêmement puissantes, ces fausses empreintes n'ont pas seulement permis d'accéder au téléphone.

Les lecteurs d'empreintes facilement bernés ?

Bien que certains smartphones haut de gamme embarquent désormais un scanner de l'iris comme sécurité biométrique pour débloquer le smartphone et accéder à d'autres services comme les services de paiement, la sécurité la plus en vogue actuellement est l'empreinte digitale. Plus sûre qu'un simple code pin, en théorie, elle pourrait avoir atteint sa limite.

01F4000008534518-photo-samsung-galaxy-note-7-scanner-iris.jpg

Ce sont des chercheurs en sécurité des universités de New York et du Michigan qui se sont penchés sur la question : est-il possible de tromper les scanners d'empreintes digitales ? Non pas un en particulier avec, par exemple, un duplicata de l'empreinte enregistrée. L'idée est de savoir s'il est possible de tromper tous les scanners dans le commerce.

Une empreinte "passe-partout" ?

Les constructeurs de smartphones savent que leurs lecteurs d'empreintes ne sont pas aussi fiables que ceux présents dans des systèmes ultra-sécurisés. Apple lui-même a déclaré que son lecteur a une chance sur 50 000 de valider l'empreinte d'un autre utilisateur. Une probabilité relativement faible mais qui montre déjà les limites du système.

Les chercheurs des universités de New-York et du Michigan sont allés plus loin. Ils ont créé une fausse empreinte en se basant sur des particularités repérées dans de nombreuses empreintes digitales différentes. Cette fausse empreinte serait en mesure de débloquer les smartphones et d'être utilisée pour toutes les opérations sécurisées comme le paiement ou l'accès a des dossiers cryptés.

Cette méthode doit néanmoins encore être testée : les chercheurs ne se basent que sur des simulations pour étayer leurs propos et n'ont pas encore essayé de débloquer des smartphones. Mais ils s'inquiètent de la possibilité réelle, pour un hacker, de créer une vraie empreinte passe-partout lui permettant de contourner la sécurité des smartphones voire de systèmes plus complexes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top