Philips : de solides résultats tirés par toutes les divisions

Par
Le 22 octobre 2012
 0
Les trois branches sont au vert pour le groupe néerlandais qui a comblé les pertes de sa division téléviseurs, cédée en 2011, et qui poursuit ses réductions de coûts en supprimant des postes. Philips, qui avait déjà commencé à relever la tête au deuxième trimestre, confirme la tendance.

00c8000005473991-photo-philips-logo.jpg
Le fabricant néerlandais Philips a publié ses comptes du troisième trimestre fiscal 2012. Il fait mieux que prévu, avec un chiffre d'affaires trimestriel de 6,1 milliard d'euros, contre 5,4 milliards à la même période en 2011, soit une hausse annuelle de 13%. Et ce, « malgré d'importantes résistances économiques à l'échelle mondiale », d'après le p-dg de la société, Frans van Houten, cité dans un communiqué. « Ce qui freine la croissance », a-t-il ajouté.

Quant au bénéfice net, il est passé de 76 millions d'euros au troisième trimestre 2011 à 170 millions d'euros sur la période cette année, représentant une hausse annuelle de près de 124%. Rappelons que le bénéfice en 2011 avait pâti des pertes de la branche téléviseurs, en partie cédée depuis. Le néerlandais détient 30% de sa co-entreprise créée pour l'occasion avec le fabricant de téléviseurs TPV, basé à Hong Kong.

Ces résultats en hausse ont bénéficié de la vigueur de la division Santé qui a progressé de 7% à 2,4 milliards de dollars, tirée par l'imagerie médicale. La branche grand public Consumer Lifestyle (son, image, périphériques PC, téléphonie, électroménager...) s'est améliorée de 3% sur la période, à 1,4 milliard de dollars. Quant à l'éclairage, les ventes ont connu une hausse de 4%, pour atteindre les 2,1 milliard de dollars de chiffre d'affaires.

Philips a précisé avoir économisé 306 millions d'euros au troisième trimestre dans le cadre de son programme de réductions de coûts, et a confirmé maintenir l'objectif d'économiser 1,1 milliard d'euros. Après avoir supprimé 4 500 postes en octobre 2011 aux Pays-Bas, le groupe néerlandais avait ajouté 2 200 licenciements en septembre. Ces mesures avaient été prises en réponse à une année 2011 atone et une perte nette de 1,3 milliard d'euros.

Pour le quatrième trimestre, Philips s'attend à faire passer 300 millions d'euros de charges de restructurations dans son bilan. Des analystes interrogés par Reuters prévoient que la société réalisera, sur cette prochaine période, un bénéfice net de 139 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5,9 milliards.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Entreprises

scroll top