Zynga : l'ancien patron de CityVille accusé de vol de données

Thomas Pontiroli
16 octobre 2012 à 15h54
0
Quand Alan Patmore, directeur général du Cityville chez Zynga, a quitté la société en août, il aurait emmené avec lui des données confidentielles. L'éditeur de jeux pour réseaux sociaux porte plainte.

00C8000003947904-photo-cityville.jpg
Zynga a décidé de poursuivre en justice Alan Patmore, l'ancien directeur général de CityVille, parti de la société en août. L'éditeur de jeux pour réseaux sociaux, apprend CNet, l'accuse d'avoir volé des informations confidentielles et qui pourraient porter préjudice à la société si elles étaient utilisées par un concurrent. L'homme est désormais vice-président d'un petit éditeur concurrent, Kixeye.

Les faits remonteraient au 15 août dernier, la veille du départ d'Alan Patmore de son poste. Dans la plainte, Zynga écrit que Patmore aurait placé 760 fichiers dans un dossier intitulé « Zynga », sur son ordinateur. Puis il aurait synchronisé le tout avec son compte DropBox personnel, avant d'essayer d'effacer les traces en désinstallant le logiciel de stockage en ligne.

Les fichiers en question contiennent des données d'ordre « stratégique » pour les affaires de Zynga : informations financières, commerciales, techniques, stratégie de monétisation, agenda de sortie de jeux exclusifs... « Zynga respecte le choix de ses employés de quitter la société, mais ne peut pas tolérer un vol massif de données sensibles », lit-on dans le document judiciaire.

Contacté par notre confrère, Kixeye, le nouvel employeur d'Alan Patmore, adopte un ton acerbe. Un porte-parole affirme que « Zynga engage des poursuites contre ses anciens salariés pour en dissuader d'autres de suivre la même voie. Ils ont clairement épuisé toutes leurs options et ne savent plus quoi faire d'autre, à part de la rétention ».

L'éditeur du jeu CityVille a effectivement dû compter avec le départ d'une douzaine de ses dirigeants en quelques mois, dans un contexte de baisse des revenus et d'effondrement de son cours de Bourse. Pour autant, Zynga estime que les informations dérobées pourraient « être mises à profit par une société concurrente pour améliorer sa compréhension du secteur et avoir une vision de la stratégie interne et de la situation de Zynga ».

La société réclame entre autre que les fichiers lui soient restitués et demande un accès au compte DropBox d'Alan Patmore, afin de pouvoir vérifier que les fichiers litigieux seront dûment effacés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top