Les éditeurs de logiciels prévoient de recruter davantage

01 juin 2018 à 15h36
0
Les éditeurs de logiciels reprennent confiance, confortés par l'amélioration de leurs résultats financiers, et sont plus nombreux à vouloir embaucher. Mais leurs prévisions d'investissements chutent encore.

00F0000004881420-photo-syntec-num-rique.jpg
Dans son baromètre de l'Innovation du quatrième trimestre 2012, le Syntec numérique et l'institut BVA observent un regain de confiance dans l'industrie du logiciel. Sur un panel de cent éditeurs interrogés, 58 souhaitent renforcer leurs effectifs, contre 46 au trimestre précédent. Leur confiance dans l'avenir de la situation économique de leur entreprise a gagné 15 points depuis septembre dernier : 55% se disent optimistes.

Pour autant, cela ne signifie par une embellie de la conjoncture sur du long terme. « Le plus frappant chez les éditeurs de logiciels, c'est leur oscillation entre optimisme et pessimisme, avec un pic d'optimisme à 83% en juillet 2011 et un point bas à 40% en septembre 2012 », relève Bruno Vanryb, le président du collège des éditeurs du Syntec. Pour ce dernier, ces importantes variations révèlent avant tout « le manque de visibilité des entreprises sur leur avenir ».

Car si les éditeurs se disent plus confiants sur le volet de l'emploi, les projections en termes d'investissements sur de nouveaux projets sur le trimestre en cours continuent de décliner. En décembre, 63% des éditeurs interrogés disent prévoir de tels investissements, contre 67% en septembre et 71% un an plus tôt, une tendance « inquiétante » aux yeux de Bruno Vanryb. Lequel s'interroge sur l'éventuel impact des refontes fiscales qui, juge-t-il, « pénalisent l'entrepreneuriat ».

« Pour qu'ils puissent se projeter dans le futur et conduire des projets innovants, ils ont besoin d'un cadre réglementaire et fiscal stable, en particulier dans un secteur comme le numérique, en perpétuelle évolution », continue-t-il d'analyser. Malgré tout, le baromètre montre que les entreprises ayant battu leurs objectifs financiers sur le dernier trimestre ont atteint 20%, contre 9% trois mois plus tôt. Elles sont aussi 36% à avoir obtenu des résultats conformes à leurs anticipations, contre 44% à avoir enregistré un bilan inférieur.

Rappelons que la définition d'« un cadre fiscal durable pour l'entrepreneur » fait partie des axes de travail des Assises de l'entrepreneuriat, lancées le 14 janvier par la ministre de l'Innovation et des PME, Fleur Pellerin. Des propositions seront formulées en ce sens dans le courant du mois d'avril.


01CC000005696194-photo-editeurs-emploi-2013-syntec.jpg
Baromètre Syntec Numérique - Question : "Avez-vous prévu d'augmenter vos effectifs cette année ?"


01CC000005696196-photo-editeurs-investissements-2013-syntec.jpg
Baromètre Syntec Numérique - Question : "Avez-vous prévu des investissements sur de nouveaux projets dans les trois mois à venir ?"
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OLED : Samsung et LG cherchent un accord à l'amiable
Tooway : 20 Mb/s quasi généralisé et retour partiel de l'illimité
Oracle avance de 2 semaines le patch de Java pour corriger 50 failles
Réseaux IP : Oracle s'offre Acme Packet pour 1,7 milliard
Réalité augmentée : les Google Glasses pourraient exploiter la conduction osseuse
Microsoft enterre XNA mais réaffirme son engagement dans DirectX
Amazon brade sa liseuse Kindle à 59 euros, lundi seulement (màj : La Fnac solde aussi le Kobo)
Le réseau social Path, trop indiscret, sanctionné par la FTC
Le patron de Numericable dit vouloir se rapprocher de SFR
La bataille entre moteurs de recherche et Mega ne fait que commencer
Haut de page