Les professionnels étrangers mieux payés que les Américains aux Etats-Unis

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000003187160-photo-emploi.jpg
Une étude vient de révéler que la présence de professionnels de l'informatique ne tirait pas les salaires vers le bas, puisqu'au contraire, à qualification égale, ils seraient mieux payés.

Selon cette étude, « réalisée auprès de plus de 50 000 professionnels aux Etats-Unis », les chercheurs Sunil Mithas et Henry C. Lucas ont conclu que les travailleurs étrangers gagnaient un meilleur salaire que les Américains, avec des caractéristiques équivalentes (comme la qualification et l'expérience). L'étude couvrait la période allant de 2000 à 2005.

Les deux chercheurs estiment que les quotas sur le nombre de visas délivrés entraînent une inflation sur les salaires des professionnels étrangers. Ils argumentent donc en faveur d'une augmentation des visas, pour ne pas inciter les entreprises à se relocaliser à l'extérieur du pays alors qu'ils pourraient employer plus de travailleurs immigrés si ces quotas étaient réévalués.

Selon eux, la perception des Américains sur la présence de travailleurs étrangers - qui ferait baisser les salaires et les perspectives d'emploi - serait très largement fausse dans le secteur IT. Ils estiment que leur recherche « constitue une preuve indirecte que l'octroi de visas et les politiques d'immigrations appliqués jusqu'à maintenant n'ont pas eu d'impact négatif sur les salaires de professionnels de l'informatique américains. »
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'évolution des paramètres de confidentialité de Facebook en version illustrée
HTC riposte contre Apple en demandant l'interdiction des iPhone aux Etats-Unis
Les méthodes de téléchargement condamnées en série
Clubic Week : Wikipedia filtre les images explicites
Live Japon : les géants nippons sortent la tête de l'eau
Chrome OS : un SDK, de nouveaux concepts d'interface
Les entreprises confirment les versions bêta de Twitter pour professionnels
Faux positif : McAfee indemnise ses clients jusqu'au 31 mai
L'Allemagne oblige à sécuriser son WiFi par clé
SAP rachète Sybase pour $5,8 milliards
Haut de page