Insécurité, manque de bénéfice : les freins au paiement mobile

Par
Le 23 novembre 2015
 0
Le paiement avec un smartphone n'est pas encore entré dans les mœurs en France. Selon les consommateurs, plusieurs freins viennent ralentir son adoption.

Près de 22 millions de paiements ont été effectués sans contact en septembre en France: si leur nombre a triplé en un an, ils ne représentent encore que 3% des transactions par carte. De son côté, le paiement sur mobile ne progresse pas suffisamment rapidement. Les cartes classiques sont en effet déjà largement implantées sur le territoire.

« Les Français perçoivent encore de nombreux obstacles au m-paiement: insécurité, manque de bénéfice, non-possession de l'application nécessaire », estime de son côté le cabinet de conseil Deloitte, qui a publié mercredi une étude montrant que 59% d'entre eux ne veulent pas utiliser leur téléphone pour payer quoi que ce soit.

Les observateurs s'attendent à ce qu'Apple et Samsung se lancent en France, avec leurs puces intégrées aux appareils, similaires à celles des cartes de paiements. Ils considèrent toutefois que ces systèmes ne devraient pas percer sur le territoire.

0258000008007666-photo-mobile-nfc-paiement.jpg

« Il va y avoir de l'effervescence, et puis après ça va un peu se calmer. Et puis on va voir sans doute des acteurs traditionnels ou en tous cas plus puissants. Car le business des paiements, c'est un business de volumes », estime ajoute Angelo Caci, expert en systèmes de paiements.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top