PayPal : dans le futur, tout le monde ne paiera qu'avec son téléphone

Par
Le 05 novembre 2015
 0
Uber et Airbnb ont un point commun, ces applications en vogue utilisent le système de Braintree (Paypal) pour le paiement. Après le mobile, le groupe américain va intégrer les portefeuilles numériques pour régler des achats plus facilement.

Que ce soit pour Uber ou Airbnb, le système de paiement est simple. Après que l'utilisateur ait renseigné ses informations bancaires, le client est gardé en mémoire. Il est en mesure d'avoir recours à ces mêmes services sans se soucier de l'étape du paiement, parfois lourde lorsqu'elle se déroule via un traditionnel formulaire en ligne.

Pour ces applications, ce fonctionnement « sans frictions » est garanti par une technologie développée par Braintree. Propriété de PayPal depuis deux années, la société équipe Uber, Airbnb, OpenTable ou bien encore TaskRabbit. L'outil est principalement destiné aux professionnels qui disposent d'une application mobile dotée d'une fonction de paiement.

PayPal a donc fait le choix d'aborder le virage de la mobilité en se plaçant du côté des professionnels. Ces derniers peuvent intégrer une brique de paiement permettant à leurs clients d'adosser leur compte PayPal mais également d'autres portefeuilles électroniques.

0258000007821807-photo-paypal-un-rachat-pour-pousser-le-paiement-en-ligne.jpg

Bill Ready, vice-président en charge des produits et de l'ingénierie chez PayPal nous confirme : « nous incluons de nombreux portefeuilles numériques car c'est là que se situe la prochaine évolution dans le secteur du paiement. De nouveaux services pourront également être liés à ce système, des facilités de crédit ou même la possibilité de partir plus rapidement d'un endroit ».

Fidéliser pour que les clients suivent la tendance


Après le rachat de Braintree, PayPal poursuit sa stratégie visant à positionner ses services de paiement comme une alternative pour les marchands en ligne. Face à des outils intégrés comme Apple Pay, le groupe américain souhaite que les utilisateurs aient le moins d'actions à réaliser sur leur téléphone.

Pour y parvenir, le spécialiste du paiement devra mettre un terme aux habitudes des consommateurs, en particulier dans les zones où il tente de s'implanter. En Europe, et plus précisément en France, le recours à la carte de paiement demeure encore incontournable pour de nombreux achats. Face à ces modes de paiements, PayPal entend miser sur la fidélisation des clients.

0258000008234136-photo-bill-ready-svp-global-head-of-product-engineering-paypal.jpg
Bill Ready, SVP Global Head of Products & Engineering de PayPal


Bill Ready précise : « Au niveau mondial, 40% des transactions enregistrées par PayPal sont réalisées depuis un mobile. La France est un terrain intéressant car nous y constatons un fort intérêt pour le mobile. Pour qu'ils passent à ce mode de paiement, les consommateurs vont pouvoir profiter de réductions et d'un processus de paiement plus rapide dans les enseignes dans lesquelles ils se rendent le plus souvent ».

L'avenir du paiement se situe à présent dans les magasins. Après s'être attaqué au paiement en ligne, puis sur les applications mobiles, PayPal va tenter d'accrocher plusieurs partenaires capables d'intégrer son dispositif de paiement. Des systèmes similaires à ceux présents dans les chaînes Starbucks devraient donc voir le jour dans des magasins en Europe.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top