La Poste livrera-t-elle des colis le dimanche ?

Par
Le 20 octobre 2015
 0
Livrera le dimanche, livrera pas le dimanche ? La Poste mènera une expérience unique le 20 décembre. Pour les syndicats, c'est le travail le dimanche qui met le pied dans la porte.

Pour Noël, La Poste teste la livraison le dimanche. Afin de faire face à l'afflux de commandes en ligne, liée à la fin de l'année, le distributeur assurera la livraison de commande le dimanche 20 décembre. Et ce jour-là uniquement. En effet, de ce cas, ne faisant pas une généralité, invite La Poste. Contrairement à ce qu'a pu insinuer le JDD, « il n'y a pas d'autre projet de distribution des colis le dimanche », réagit La Poste à l'AFP.

Mais cette réponse du distributeur sonne plus comme un message visant à calmer le climat social, dans un groupe où les syndicats sont puissants et dénoncent tous le travail le dimanche. Car le journal ne rappelait que des propos récents du PDG de La Poste Philippe Wahl, selon lesquels la livraison le dimanche « n'est pas pour tout de suite, mais cela se fera ». La direction d'ajouter : « La question est avant tout commerciale. Si la livraison le dimanche devient un sujet business, on se posera la question. S'il faut être prêt, on le sera. »

Enjeu stratégique


« Le risque de ce test est une généralisation les autres années », craint dans les colonnes du JDD Thierry Roux, responsable de la branche colis chez FO. Le syndicaliste considère que La Poste joue sur le front de l'image contre des concurrents tels que DHL ou TNT. Sans parler de Colis Privé, venant d'être racheté par Amazon dans le but justement de s'affranchir des services de La Poste, qui dépend à 10 % de l'américain.


03e8000008212596-photo-livraison-colis.jpg
L'enjeu de la livraison le dimanche est de rivaliser avec la concurrence - Crédit : Fotolia/BillionPhotos.


Alors que les volumes de courrier baissent de 6 % par an et que certains, à La Poste même, prédisent la mort de la lettre d'ici une quinzaine d'année, l'enseigne s'est positionnée sur le e-commerce et essaie de profiter de l'essor des commandes en ligne, de 10 % par an, selon la Fevad. Si l'un des enjeux liés à cette activité est de pouvoir livrer vite, l'autre est de le faire à des moments où les clients sont disponibles, comme le dimanche.

Consignes automatiques


Soulignons que l'expérience de la livraison le dimanche 20 décembre se limitera à sept villes : Paris, Lille, Rennes, Lyon, Bordeaux, Reims et Nice. L'agence ajoute que les facteurs volontaires livreront en matinée, chacun une trentaine de colis, contre le triple habituellement. Pour Marylin Homon, secrétaire générale de la CGT dans la Marne au micro de France Bleu Champagne-Ardenne, c'est « aveu de faiblesse de La Poste ».

« Plutôt que de travailler le dimanche, il faut que La Poste renforce ses équipes », dénonce le syndicat, alors que 4 700 emplois avaient été supprimés en 2014. Pas sûr que le distributeur réponde à cette requête. Pour améliorer le retrait de colis, La Poste semble avoir préféré une autre voie : les consignes automatiques, avec l'aide de Neopost. L'enseigne déploiera un millier de Pickup Stations dans le courant de l'année prochaine.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités E-commerce

scroll top