Voyages-sncf affirme ses ambitions au niveau européen

16 avril 2013 à 16h16
0
Voyages-sncf a dressé ce mardi le bilan de l'année 2012. Mais elle a surtout levé le voile sur de nouveaux services qui devraient commencer à être déployés dès demain. Avec le marché européen en vue.

0104000005913028-photo-voyage-sncf.jpg
Face à la crise, Voyages-sncf a décidé de faciliter les trajets de ses utilisateurs et mise surtout sur le développement de son offre commerciale en Europe. Voilà pour les grandes lignes. Yves Tyrode, son directeur général, assure que cette diversification a déjà permis à sa société de voir son activité progresser de 7% en 2012, avec 3,6 milliards d'euros de volume d'affaires. L'activité demeure cependant largement concentrée en France, puisque le volume d'affaires européen ne dépasse pas les 242 millions d'euros. Ce qui constitue tout de même une croissance de 32% sur un an.

Yves Tyrode se veut néanmoins prudent. S'il assure que le premier trimestre 2013 a lui aussi été satisfaisant, il rappelle que cela avait déjà été le cas l'année passée et que les difficultés s'étaient fait ressentir par la suite. La crise obligeant les français à revoir à la baisse leur budget voyage.

L'activité mobile poursuit sa progression

Voyages-sncf écoule à ce jour un billet de train toutes les cinq secondes via sa déclinaison mobile. L'activité a crû de 125% sur un an en 2012, à 165 millions d'euros de volume d'affaires. Au total, le site a vendu 4 millions de billets de train sur mobile. L'appli a bel et bien rencontré son public, puisqu'elle a été téléchargée 5 ,5 millions de fois sur iOS et Android. De quoi faire de Voyages-sncf « l'un des plus gros acteurs du e-commerce en France », se félicite Yves Tyrode.

Pour faire gagner du temps aux voyageurs, il a annoncé le lancement en juin 2013 de l'Express Booking, censé permettre de réserver un billet de train sur mobile et tablette en moins de six secondes. Voyages-sncf se sait de plus en plus concurrencé. L'une des initiatives les plus connues provient de Capitaine train, qui promet des réservations expresses, sur un site dénué de toute publicité. Epargner aux voyageurs des réservations parfois trop fastidieuses devient donc une priorité pour tous les acteurs d'un marché qui tend à l'ouverture.

Vient enfin le M-billet, ce billet dématérialisé, qui devrait concerner 80% des voyages en TGV et Intercités à compter de mai 2013 en France et cet été en Europe. Un simple flashcode sur votre écran permettra au contrôleur de vérifier que vous êtes bien en règle.

La marque Voyages-sncf s'étend en Europe

« D'ici à 2017, nous espérons réaliser 30% de notre chiffre d'affaires hors France », assure Yves Tyrode. Pour atteindre cet objectif, l'agence de Voyages s'est lancé dans le rapprochement des spécialistes du ferroviaire que sont Rail-Europe et Rail-Europe Continental. Une initiative traduite par le lancement d'un service unifié et harmonisé dans 13 pays européens, employant au total 651 salariés (1/3 en France).

Le lancement se fera de manière progressive, dès demain au Luxembourg avant de se poursuivre le 24 avril prochain en Belgique, Allemagne, Italie, Suisse, Espagne et Pays-Bas. Un site en anglais sera également déployé dans les pays pour lesquels le travail de traduction nécessite plus de temps. Le Royaume-Uni sera l'un des derniers servis, le lancement étant retardé du fait des contraintes de conversion en livre sterling.

Lancement de « la carte des bons plans »

Au-delà de cette harmonisation de son service à l'échelle européenne, YvesTyrode a dévoilé un nouveau service, « La carte des bons plans », permettant aux voyageurs de prévoir et réserver des voyages en fonction de leur budget. Pour se faire, il lui suffit de rentrer son budget, la période à laquelle il souhaite partir (plus ou moins précise) ainsi qu'éventuellement le type de voyage qu'il souhaite réaliser. Le service lui affiche alors des destinations potentielles correspondant à ses attentes ainsi que le descriptif du lieu de destination.

Le service est pour le moment proposé en bêta test dans le Lab de Voyages sncf.com . Il devrait, à terme, inclure directement des services annexes à la réservation du billet de train, tels que la réservation d'hôtel par exemple, ou encore les services de billetterie de musée et de spectacles.

Rappelons enfin que les tests sur la version beta du service Mytripset sont toujours en cours. Le service promettant d'assurer la préparation et la réservation de son voyage en France ou en Europe, de A à Z (avion, train, voiture et transports publics). Le service référence à ce jour une offre de 200 000 trains et aurait d'ores et déjà été testé par 300 000 internautes depuis son lancement à l'automne 2012.

Les ambitions de Voyages-sncf sont donc doubles. Gagner en crédibilité au niveau européen et vendre la destination française aux touristes. Des annonces dédiées à la France devraient être dévoilées avant l'été.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bon plan : le SSD Kingston HyperX 3K 120 Go à 90 euros
Windows Azure : Microsoft baisse ses tarifs et lance son offre IaaS
HP intégrera Leap Motion pour la reconnaissance de mouvements
BitTorrent Surf : télécharger des torrents directement de son navigateur
Freebox Player 1.2.7 : lecture des vidéos rétablie et autres correctifs
Snack it ! rémunère les internautes qui partagent des vidéos
Spotify : le lecteur Web est enfin disponible
Asus PA249Q et VG248QE : Adobe RGB ou 1 ms et 144 Hz ? (màj)
Bbox Nomad : 10 Go d'Internet mobile en 4G
Haut de page