Faux avis de consommateurs : un député demande la mise en place d'un dispositif dédié

20 septembre 2011 à 12h26
0
00C8000001837482-photo-logo-de-l-assembl-e-nationale.jpg
Le député UMP de la quatrième circonscription de l'Essonne Guy Malherbe vient de déposer une question auprès du Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie demandant à ce qu'un dispositif soit mis en place pour lutter contre les faux avis de consommateurs sur les sites web.

L'émission de faux avis de consommateurs sur les sites web constitue un problème réel pour lequel cinq procédures contentieuses ont été engagées au début du mois. La DGCCRF a d'ailleurs mené 132 enquêtes à ce sujet entre janvier et début septembre. Toutefois, c'est sur « une enquête réalisée par un comparateur de satisfaction » que s'appuie M. Malherbe pour faire sa proposition. Le député UMP propose ainsi la mise en place d'un dispositif permettant de « vérifier le statut de l'internaute » ainsi que « le caractère équitable de l'avis émis », une « traçabilité de la démarche » devant également être instaurée.

A noter que le secrétaire d'Etat à la Consommation Frédéric Lefebvre avait précédemment annoncé son intention de conférer aux agents de la DGCCRF, par le biais d'un projet de loi relatif à la protection des consommateurs, un pouvoir d'injonction plus important en vertu duquel ils pourraient « sanctionner le non respect de ces injonctions pour faire cesser plus rapidement les préjudices subis ». Le dispositif proposé par M. Malherbe pourrait ainsi venir s'inscrire en complément de cette démarche en facilitant l'identification des faux avis.

Rappelons que les cinq sites ciblés par les procédures contentieuses risquent deux ans de prison ainsi que 187 500 euros d'amende selon l'AFP.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page