Les particuliers pourront prêter aux PME sur SmartAngels

Thomas Pontiroli
Publié le 21 novembre 2014 à 13h14
Prêter de l'argent aux entreprises sera bientôt possible sur la plateforme de financement participatif SmartAngels. Le ticket d'entrée est fixé à 1 000 euros, pour des tours de table jusqu'à 1 million.

Lorsque les jeunes entreprises cherchent des fonds, deux cas se présentent : passer sous les fourches caudines des banques ou bien, si elles offrent un fort potentiel de croissance (start-up), toquer à la porte d'investisseurs privés. SmartAngels s'était posé en 2012 comme alternative en proposant du financement participatif aux entreprises. La plateforme y ajoutera à partir du début 2015 une solution de prêt de particuliers.
01B8000007768643-photo-financement-participatif.jpg




En permettant au grand public de participer à des tours de table de 100 000 et 1 million d'euros, SmartAngels a pour but de répondre à la problématique de l'« equity gap », un moment de la vie de l'entreprise où « les banques ne prêtent pas car pas les projets ne sont pas assez matures, et les fonds d'investissement ne s'y intéressent pas encore », nous expliquait en mai dernier le fondateur de la plateforme, Benoît Bazzochi.

Un nouveau placement pour les particuliers

« Le crowdfunding en prêt représente déjà plusieurs milliards de dollars aux Etats-Unis et plusieurs centaines de millions de livres au Royaume-Uni », compare le fondateur de la plateforme française. « Avec la nouvelle réglementation, le rattrapage sera très rapide en France. Le crowdfunding est plus que jamais sur le point de devenir une source de financement significative pour les entreprises », poursuit le patron de SmartAngels.

Ce système se présente aussi comme une nouvelle opportunité pour les investisseurs privés - qui peuvent être n'importe qui ou presque, car le ticket d'entrée a été fixé à 1 000 euros. SmartAngels promet un rendement régulier compris entre 6 et 12% pour une durée comprise entre 2 et 5 ans. Afin de diminuer le risque, la plateforme limite ce produit financier aux entreprises ayant une certaine forme de maturité.






A lire également :

Thomas Pontiroli
Par Thomas Pontiroli

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.