Drone de poche et apprendre à coder en s'amusant : la sélection crowdfunding de mars

05 mars 2014 à 14h03
0
Qui dit nouveau mois dit nouvelle sélection de projets actuellement proposés sur les plateformes de financement participatif. Les campagnes sélectionnées pour mars lorgnent du côté de la mobilité et du quantify self, mais pas seulement.

Certaines des campagnes présentées ci-dessous se terminent rapidement : si c'est souvent l'assurance de bénéficier du produit à coup sûr car le financement est très avancé, il ne faut cependant pas trop tarder pour se décider. A bon entendeur !

Fin, un anneau pour les contrôler tous

Fin est un anneau connecté qui se porte au pouce et se connecte en Bluetooth a une multitude d'appareils compatibles, comme un smartphone, une tablette, un téléviseur, un ordinateur, un autoradio, etc. Il permet de contrôler ces différents terminaux à l'aide de gestes simples, en associant notamment les autres doigts de la main à des usages et des appareils spécifiques.

Un concept qui peut paraître flou mais la vidéo mise en ligne sur Indiegogo, en marge de la campagne de financement, permet de se faire une idée plus concrète. L'anneau Fin est d'ores et déjà financé puisque plus de 182 000 dollars ont déjà été récoltés, pour un objectif de 100 000. Il faut compter 105 dollars plus 20 dollars de frais d'envoi pour précommander un anneau, soit un total d'environ 90 euros. La livraison est prévue en septembre 2014.



GleamCode : apprendre à coder en s'amusant

GleamCode est un projet français destiné à apprendre les rudiments de la programmation aux plus jeunes, à travers un appareil doté de LED à relier en USB à un ordinateur. Les enfants à partir de 7 ans vont pouvoir apprendre à coder en programmant l'affichage du GleamCode.

Ce kit, basé sur Arduino, est donc destiné à un jeune public et pourrait très bien avoir sa place dans les écoles ou même chez les particuliers. Un projet à soutenir pour le voir aboutir : il faut compter 100 euros pour s'assurer de recevoir un GleamCode en France, dès sa sortie. Pour l'heure, il reste 40 jours au projet pour atteindre la somme de 18 000 euros - 3100 ont déjà été récoltés - sur Kiss Kiss Bank Bank.



The Pocket Drone, le drone de poche

Le Pocket Drone est, comme son nom l'indique, un drone qui tient dans la poche une fois qu'il est plié - à condition, quand même, d'avoir une grande poche. Déplié, il peut cependant supporter le poids d'une caméra GoPro en vol.

Le drone en lui-même pèse moins de 500 grammes, dispose d'accéléromètres à 6 axes, de gyroscopes à 3 axes et intègre un capteur barométrique permettant de mesurer l'altitude. Il dispose également d'une puce GPS et peut suivre des itinéraires planifiés par Google Maps. Compatible Windows, Mac et Linux, il affiche une autonomie de 20 minutes et se plie et se déplie en 20 secondes.

Côté prix, ce drone de poche revient à 525 dollars, frais de port compris, soit environ 380 euros. La livraison est prévue pour juillet et le projet est déjà très largement financé sur Kickstarter.



IRO, un bracelet coloré qui indique les calories brûlées

La famille des appareils de mesure de soi comptent désormais le bracelet IRO, conçu par les Français de Ironova. Cet accessoire n'a qu'un but : indiquer à son porteur le nombre de calories brûlées au cours des 100 dernières heures. Les données peuvent être transférées sur un tableau de bord en ligne pour mesurer son activité plus précisément mais, au quotidien, le bracelet indique les calories brûlées selon 7 couleurs. Il n'y a donc rien d'autre à faire que de se fier à la couleur de la spirale affichée.

Le bracelet est donc destiné aux personnes, pas nécessairement sportives, qui veulent avoir un oeil sur leur activité physique au quotidien. Le dispositif intègre un accéléromètre qui permet également d'enregistrer le nombre de pas et la distance parcourue, des données accessibles par le biais d'une application à laquelle le bracelet se connecte en Bluetooth 4.0. Quant à son autonomie, elle est de 12 jours, ce qui est plus élevé que la plupart des bracelets de mesure de soi présents sur le marché.

Il est possible d'acquérir un IRO pour 50 dollars, frais de port compris pour la France, soit environ 36 euros, pour une livraison prévue en juillet 2014. La campagne de financement a débuté le 25 février, mais peine à décoller avec seulement 536 dollars récoltés pour un objectif de 50 000. Il lui reste cependant plus d'un mois pour trouver son public.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top