TikTok reporte la mise à jour de sa politique de confidentialité en Europe à la suite d'une plainte pour violation du RGPD

13 juillet 2022 à 11h45
1
© Solen Feyissa / Unsplash
© Solen Feyissa / Unsplash

Ce mardi 12 juillet, TikTok a annoncé la suspension d’une mise à jour en Europe permettant de cibler les personnes majeures sans leur consentement explicite. 

L’application chinoise a toujours demandé le consentement de ses utilisateurs pour faire usage de leur activité sur et en dehors de TikTok dans le cadre de la publicité ciblée. Elle voudrait désormais le faire sans obtenir explicitement leur permission au nom d’un « intérêt légitime » pour l’entreprise. 

Violation de la directive ePrivacy et du RGPD

L’agence de protection des données italienne a été la première à donner l’alerte. Selon cette dernière, la nouvelle mesure de TikTok est une violation directe du règlement européen ePrivacy, qui « établit explicitement que le consentement des personnes concernées est la seule base juridique pour le stockage d'informations, ou l'obtention de l'accès à des informations déjà stockées, dans l'équipement terminal d'un abonné ou d'un utilisateur », explique le régulateur italien dans un communiqué. 

Il exprime également une inquiétude quant aux difficultés rencontrées par le réseau social pour faire respecter les conditions d'âge d’accès à la plateforme, ce qui signifie que des mineurs pourraient également être soumis à la nouvelle réglementation de TikTok. Par les droits qui lui sont conférés par le RGPD, le régulateur a donc envoyé « un "avertissement" formel à TikTok pour lui signaler que le traitement des données sur la base de son "intérêt légitime" serait contraire au cadre réglementaire actuel ». 

Suite à cet avertissement, TikTok s’est mis d’accord avec l’agence de protection des données irlandaise, principal régulateur de l'application concernant le RGPD, afin de mettre en pause la mise en œuvre de la nouvelle réglementation. 

TikTok dans la tourmente outre-Atlantique

« Pendant que nous répondons aux questions des parties prenantes concernant les changements proposés en matière de publicité personnalisée en Europe, nous suspendons l'introduction de cette partie de la mise à jour de notre politique de confidentialité. Nous pensons que la publicité personnalisée offre la meilleure expérience in-app à notre communauté et nous permet de nous aligner sur les pratiques du secteur. Nous sommes impatients de nous engager avec les parties prenantes et de répondre à leurs préoccupations », a déclaré un porte-parole de l’application chinoise. 

Désormais, TikTok doit s’entretenir avec les régulateurs européens et espère les convaincre de la laisser cibler les utilisateurs comme elle le souhaite. Pour rappel, une fuite récente a montré que des données d'utilisateurs américains de TikTok ont été consultées depuis la Chine, alors que son directeur avait affirmé le contraire devant le sénat. 

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (1)

pecore
Un « intérêt légitime » pour l’entreprise. En magnifique exemple de manipulation et de langue de bois. Et en plus TikTok a plus ou moins essayé de le faire passer en douce, preuve qu’il faut vraiment rester hyper-vigilant.
Voir tous les messages sur le forum