Vie privée : Myspace accepte de se soumettre à des audits de la FTC

09 mai 2012 à 10h21
0
00FA000004395266-photo-myspace.jpg
Pointé du doigt par la Federal Trade Commission il y a quelques jours concernant sa politique de confidentialité, Myspace a rapidement fait les démarches pour enterrer la hache de guerre : le réseau social, qui cherche depuis plusieurs années à sortir la tête de l'eau, a accepté de se soumettre à des audits réguliers de la FTC durant les 20 prochaines années.

Il n'aura fallu que quelques jours pour que la FTC et Myspace tombent d'accord : en début de semaine, la Commission américaine soulignait l'attitude ambiguë du réseau social vis-à-vis de ses utilisateurs. Si Myspace assure dans sa politique de confidentialité ne pas partager d'informations permettant d'identifier ses membres à des tiers - et notamment aux annonceurs - la FTC a mis en avant que le réseau social transmettait tout de même des ID permettant de remonter aux informations publiques des comptes associés, y compris le nom de l'utilisateur dans certains cas.

Face à ces accusations, Myspace n'a pas laissé le temps à la polémique de véritablement s'installer en admettant ses erreurs et en s'engageant à les corriger sous l'œil scrutateur de la FTC. Dans un communiqué publié sur son site, la Commission explique que le réseau social doit désormais « mettre en œuvre un programme complet de protection des renseignements personnels », et que des « évaluations régulières » gérées par des organismes indépendants auront lieu durant les 20 prochaines années.

D'aucuns diront que les probabilités pour que Myspace existe encore dans 20 ans sont plutôt maigres, mais établir un accord sur deux décennies est, en réalité, une habitude pour la FTC qui a notamment fait de même avec Facebook l'année dernière.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le PDG de Yahoo s'excuse d'avoir menti sur son CV
Nano-SIM : Apple modifie son modèle pour répondre aux critiques
HP : 30 nouveaux Ultrabooks, Sleekbooks et PC portables grand public et pro
Zynga attaque l'éditeur français Kobojo sur l’utilisation du terme
HP lance un moniteur tactile abordable
Plusieurs milliers de mots de passe Twitter publiés sur Pastebin ?
GeForce GTX 680 : Zotac AMP! Edition et EVGA FTW
Evernote s'offre l'application de saisie Penultimate
USA : Apple et Samsung réduisent leurs accusations de violation de brevets
802.11ae-2012 : la quatrième révision du Wi-Fi est en marche
Haut de page