🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

LinkedIn va lever un milliard de dollars en nouvelles actions

01 juin 2018 à 15h36
0
LinkedIn a annoncé l'émission de nouvelles actions, pour une augmentation de capital d'un milliard de dollars. L'opération pourrait notamment lui permettre de réaliser quelques acquisitions.

00F0000005949060-photo-linkedin-logo.jpg
Le réseau social professionnel LinkedIn a annoncé une émission d'action d'envergure, visant à lever un milliard de dollars, fait-elle savoir dans un document transmis à la Security of Exchange Commission (SEC), le gendarme américain de la bourse. Cette hausse du capital pourrait lui permettre de mener à bien certaines acquisitions bien senties, ou d'investir dans ses infrastructures.

La dilution à venir du capital a été bien accueillie par la bourse. Le titre gagne en effet 2,54% dans les échanges d'avant bourse, alors que l'action avait lâché 2,07% lors de la séance de mardi.

La cotation du réseau social professionnel a tout d'une véritable success story. Sur les douze derniers mois, le titre s'est envolé d'environ 130%, porté par des résultats toujours plus encourageants. Depuis son introduction au New York Stock Exchange, LinkedIn n'a cessé de progresser.  À plus de 246 dollars, la valeur du titre a plus que quintuplé en deux ans et trois petits mois.

Les investisseurs saluent davantage le potentiel offert par la plateforme que son poids réel. Car LinkedIn n'est pas un géant du Web. Sa capitalisation s'élève à 32 milliards de dollars, bien loin des 101 milliards de dollars d'un Facebook par exemple. Une tendance qui s'observe également au niveau des résultats, bien que la firme progresse continuellement, avec une explosion de son chiffre d'affaires de 54% sur un an au deuxième trimestre, à 274 millions d'euros.

0258000006618176-photo-linkedin-bourse.jpg

LinkedIn n'a pas non plus terminé de croître en termes d'audience. Du haut de ses 238 millions de membres, il espère encore atteindre à terme les 600 millions d'inscrits. Le succès de LinkedIn repose en partie sur son audience à forte valeur ajoutée. La mise en relation entre professionnels reste le parfait argument pour que ses utilisateurs optent pour l'abonnement. Sans compter les entreprises qui misent sur son réseau pour recruter. LinkedIn facture alors un accès à la base de données pour leur permettre de trouver le candidat idéal, qu'il soit ou non en poste.

Ces sources de revenus lui permettent de ne pas être totalement dépendant de la publicité. Une stratégie qui tranche sensiblement avec le choix assumé par Facebook de promettre la gratuité. En contrepartie, il a dû s'efforcer de multiplier les outils publicitaires, pour attirer les annonceurs, notamment sur le mobile. La progression reste cependant largement satisfaisante, puisque le mobile représente désormais 41% des revenus de Facebook. Et son cours a enfin retrouvé son niveau d'introduction.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Après Nokia, Microsoft garderait un oeil sur BlackBerry
 La Poste Mobile propose un forfait avec appels illimités à 19,90 euros
Olympus de nouveau poursuivi pour fraude, au Royaume-uni
La taxe sur les appareils connectés serait critiquée à l'Assemblée
Marketing mobile : Unitag obtient 230 000 euros de fonds
Edito : la montre connectée... pour déconnecter ?
Melty et Wat.tv s'allient sur la technologie et l'éditorial
Amazon lance Kindle Matchbook pour avoir une version numérique d'un livre acheté
L'équipe de Kubuntu se dote d'un support professionnel
Amazon présente une nouvelle version de son Kindle Paperwhite
Haut de page