Le réseau social Copains d'avant fait peau neuve

01 juin 2018 à 15h36
0
Lancé en 2001, le réseau social français Copains d'avant a inauguré cette semaine une nouvelle livrée, bien plus moderne. Le positionnement reste inchangé : Copains d'avant se veut le réseau de ceux qui veulent « retrouver leurs amis ».

Un réseau social à vocation généraliste peut-il encore exister, en France, face à Facebook et ses 25 millions d'utilisateurs ? Tel est le pari auquel s'attelle cette semaine Copains d'avant, avec la mise en place d'une nouvelle version plus moderne et plus conviviale. Ce vétéran (lancé en 2001) ne part toutefois pas de zéro puisque selon son nouveau propriétaire, le groupe CCM Benchmark, le site compterait déjà quelque 13 millions de membres.

Copains d'avant, c'est selon la plaquette du site « le réseau de référence pour retrouver les personnes que vous avez connues et découvrir ou redécouvrir vos photos de classes ». Un petit parfum de nostalgie que l'on retrouve dès la création du profil, où il sera proposé de remplir son parcours scolaire, pour pouvoir rapidement remettre la main sur ses (ex) camarades de classe. Outre les désormais traditionnels outils d'import de contacts, on trouve également un annuaire des membres, ainsi qu'un moteur de recherche capable d'interroger aussi bien la liste des membres que des adresses d'établissements scolaires.

On pourra également redécouvrir, parfois non sans effroi, les nuques longues, franges et autres pull-overs tricotés main par Mamie au gré des nombreuses photos de classe qui alimentent le service.

0190000004922084-photo-copains-d-avant.jpg

S'ajoute un outil de création de profil étayé par un moteur de suggestion invitant à renseigner ses goûts en matière de cinéma ou de musique, à date mais également par le passé. On nourrira donc sa grise chronologique personnelle de souvenirs, histoire de rappeler à ses contacts sa période grunge ou ses affections passées, en piochant des éléments au sein d'une base de quelque 50 millions de références. Ici, le fameux like de Facebook se décline à l'imparfait : on choisira la mention « J'aimais ».

Sur les forums associés, l'équipe en charge du site promet l'arrivée prochaine de nouvelles fonctionnalités de type chat ou jeux sociaux. Le site, qui aurait demandé près d'un million d'euros d'investissement, est pour l'instant dépourvu de publicités. « C'est un investissement de R&D, de long terme. Nous voulons développer le service. Il sera toujours temps, ensuite, de le monétiser », a déclaré Benoît Sillard, PDG de CCM Benchmark, au quotidien Les Echos.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un an après son lancement, The Daily est loin d'être rentable
Avec Bouncer, Google renforce la sécurité de l'Android Market
Targus USB 3.0 Dual Video Card : deux écrans HD de plus grâce au DisplayLink
MapQuest : le trafic en direct via des caméras
DRM : la migration des serveurs d'Ubisoft va bloquer l'accès à certains jeux
Orange quitte l'Autriche et cède ses parts à Hutchison 3G
Windows Phone 8 : la véritable offensive de Microsoft ?
Sony : lourdes pertes pour la 4e année consécutive, mais 2012 plein d'espoir
L'Arcep comptabilise 68,520 millions de cartes SIM à la fin 2011
SFR la Carte : appels et SMS illimités pour 3 numéros avec les cartes classiques
Haut de page