E-commerce : Etsy s'offre le français A Little Market

24 juin 2014 à 11h38
0
Le spécialiste de la vente en ligne d'objets fait-main Etsy annonce avoir finalisé le rachat de son concurrent français Little Market.

00AF000005412899-photo-etsy-logo.jpg
Bijoux, objets d'art-déco, vêtements, sculptures, photos, dessins, la plateforme de commerce en ligne Etsy mise sur le savoir-faire artisanal des internautes et se positionne comme l'un des principaux canaux de vente et de création de boutiques pour les entrepreneurs créatifs. Positionné à l'international, Etsy souhaite renforcer sa présence en France et vient d'acheter le leader en la matière, A Little Market.

La société Etsy a été fondée en 2005 et a vu son rythme de croissance progresser d'années en années. Après un chiffre d'affaires de 895 millions de dollars en 2012, ce dernier a dépassé le milliard l'année dernière. Avec 40 millions de membres et 1 million de boutiques actives, Etsy se positionne comme le géant de l'artisanat sur la Toile et n'a effectivement que très peu de concurrence, si ce ne sont les plateformes de commerce locales. Un quart des transactions sur le site seraient d'ailleurs de nature internationale.

Dans l'Hexagone, A Little Market fut fondé en 2008 disposant désormais de quelques sites spécialisés et notamment ALittleMercerie.com et ALittleEpicerie.com. Au total, A Little Market revendique 104 700 vendeurs et 840 000 membres lesquels passeraient en revue 45 millions de pages par mois.

Dans un communiqué, le PDG d'Etsy Chad Dickerson explique : « Alors que l'activité d'Etsy en France est principalement basée sur l'import/export - les acheteurs d'autres pays achetant à des vendeurs locaux - A Little Market s'est concentré sur la croissance domestique des acheteurs et vendeurs français. ». Il précise que la plateforme française conservera son indépendance aux côtés de la déclinaison française d'Etsy.

Outre ses ambitions à l'international, Etsy entend se développer sur le mobile regroupant la moitié de son audience. L'année dernière Etsy avait racheté l'éditeur Lascaux spécialisé dans le développement d'applications pour smartphones. Précédemment, la société avait conçu son propre système de paiement baptisé Direct Checkout, simplifiant le processus de transaction sur mobiles.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
Sundar Pichai laisse entendre que Google va développer plus d'appareils sous sa marque
Bon plan Apple : l'iPhone 12 moins cher de presque 100€ chez Rakuten
Test Realme Buds Q : pour 30 euros, est-ce possible d'avoir des écouteurs de qualité ?
Forfait sans engagement : l'opérateur RED by SFR casse le prix de ses forfaits mobiles
Microsoft expérimente un « bracelet » de retour haptique destiné à la VR
Le smartphone Oppo Find X2 Neo 256Go passe à moins de 500€ (+ écouteurs sans fil offerts)
Resident Evil 3 Remake pourrait venir infecter la Nintendo Switch
Les écouteurs Apple AirPods Pro au même prix que durant le Prime Day !
-50% sur l'enceinte connectée Panasonic GA10 chez Cdiscount !
scroll top