Le fondateur de YouPorn passe la main contre 100 millions de dollars

21 octobre 2013 à 13h41
0
Fabian Thylmann, le patron du groupe Manwin, éditeur d'un des premiers sites Internet pornographique au monde en audience, YouPorn, a cédé ses parts dans la société. Empochant 100 millions de dollars, il sort ainsi d'un business surveillé de près par les autorités financières.

0104000005603926-photo-youporn.jpg
YouPorn change de main. Fabian Thylmann, le patron du groupe Manwin, a en effet vendu ses parts détenues dans la société moyennant un joli pactole de 100 millions de dollars, fait savoir le site Xbiz, relayé par Économie matin.

Manwin est une société luxembourgeoise, un mastodonte de l'industrie pornographique. Elle compte dans ses rangs quelques-uns des sites Internet pornographiques les plus visités au monde, à commencer par YouPorn (4,8 milliards de visites en 2012), auquel il faut ajouter des sites gratuits tels que Pornhub, ou payants, comme Brazzers.

Les parts ont été revendues à l'équipe de direction de la société. Pour expliquer sa décision, que Thylmann concède avoir pris avec beaucoup de « tristesse », l'homme indique ne plus pouvoir apporter de valeur ajoutée dans la société, qui aurait désormais besoin de sang neuf.

Déboires judiciaires

Reste à connaître les raisons précises de cette décision. En effet, Thylmann a déjà été visé par des soupçons de fraude fiscale. En décembre 2012, il avait été interpellé à l'aéroport de Bruxelles, à la suite de perquisitions menées dans certains des locaux du groupe par les autorités allemandes. Le domicile de Fabian Thylmann avait connu le même sort. Il s'agissait pour les enquêteurs d'en savoir davantage sur le chiffre d'affaires de la société. Il avait finalement été libéré sous caution, le tribunal de Cologne renonçant la mise à exécution de son mandat d'arrêt européen.

Les suspicions portaient à l'époque sur le montage financier réalisé par Manwin, qui dispose d'entités à Montréal, Nicosie, Hambourg et Los Angeles, au-delà du siège basé au Luxembourg, paradis fiscal.

Fabian Thylmann code depuis ses 17 ans, rappelait en janvier 2011 le New-Yorker Magazine, dans une vaste enquête dédiée au monde de la pornographie en ligne. Il a fait fortune en développant son logiciel NATS, capable d'agréger les vidéos pornographiques de l'ensemble des sites Internet spécialisés pour en faciliter l'accès aux internautes, en fonction de leurs « préférences », sur la base des vidéos précédemment consultées.

En décembre dernier, Le Monde rapportait de son côté l'origine de la société Manwin, née du rachat par Thylmann de la holding Mansef, qui gérait notamment les activités d'Ouissam Youssef, Stephane Manos et Matt Keezer, les trois créateurs du service payant Brazzers. Visés (eux aussi) par une enquête pour fraude fiscale, Thylmann avait pu reprendre le flambeau moyennant un prix revu à la baisse, de 140 millions de dollars. Bis repetita ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Un chargeur à induction Samsung pour smartphone à moins de 5€ 🔥 (ODR)
Xiaomi Mi band 5 : la bracelet intelligent disponible à prix cassé
Seagate BarraCuda : 2 To de stockage à un excellent prix avec ce disque dur interne HDD
It's Time : New Shepard est prête après son 15e vol réussi
Un PC Portable Gamer MSI GL65 Leopard avec une GeForce RTX 2070 à prix choc
PS5 : la récente mise à jour corrigerait aussi le bruit important du lecteur Blu-ray
Forfait mobile : les offres RED by SFR 100 Go et 200 Go se terminent ce soir à minuit !
Sky: Children of the Light arrive sur Switch au mois de juin
Bang & Olufsen Beosound Emerge, une enceinte sans-fil à loger dans votre bibliothèque
Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7
Haut de page