Appcelerator rachète son concurrent Particle Code

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000004696908-photo-appcelerator.jpg
La société Appcelerator continue ses investissements et annonce le rachat de Particle Code afin d'enrichir ses outils de développement.

Spécialisé dans le développement d'applications mobiles et éditeur de la plateforme Titanium, Appcelerator annonce avoir procédé à l'acquisition de Particle Code qui propose également des outils de développement pour le déploiement d'applications et de jeux pour diverses plateformes mobiles.

En se basant sur les standards du HTML5, Appcelerator permet de concevoir des applications natives et hybrides sur iOS et Android. Concrètement le développeur couplera le trio HTML/CSS/JavaScript à Objective-C ou Java. Par la suite les éléments de l'interface utilisateur viendront se greffer ainsi que les modules d'accès aux interfaces de programmation respectives des systèmes d'exploitation ciblés.

L'arrivée de Particle Code permettra d'accélérer le développement de cet environnement de production, notamment pour les développeurs souhaitant proposer des jeux. Au mois de janvier Appcelerator annonçait le rachat de l'éditeur Aptana et ces douze dernier mois, la société aurait enregistré une croissance de 500% avec une équipe de plus de 100 employés. Le mois dernier la firme a ouvert un kiosque ciblant les consommateurs mais également les développeurs intéressés par certains modules pouvant être intégrés au sein de leurs applications.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC officialise son accord avec Dropbox
Standards du web : jQuery veut devenir le porte-parole des développeurs
SugarSync : le concurrent de Dropbox lancé en France
Asus dévoile ses cartes mères en X79
John McCarthy, le créateur du langage Lisp est mort
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page