Appcelerator : un kiosque ciblant les consommateurs mais aussi les développeurs

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000002984926-photo-appcelerator-titanium-1-0.jpg
La société Appcelerator, spécialisée dans le développement d'applications mobiles, ouvre sa propre boutique en ligne.

En mars 2010, Appcelerator avait levé le voile sur la version 1.0 de son outil de développement baptisé Titanium. Celui-ci permet aux développeurs de créer des applications "natives" tout en utilisant des technologies web comme le HTML, le JavaScript ou encore une simple feuille de style. Titanium fonctionne aussi bien sur Windows, Mac et Linux ainsi que sur les systèmes de l'iPhone, Android ou de BlackBerry.

Dans son édition Desktop Titanium communique avec Windows, Mac et Linux via l'usage du Javascript, Ruby ou Python. Pour son application mobile le développeur utilisera le Javascript, le Java ou l'Objective-C. Par la suite les éléments de l'interface utilisateur viendront se greffer ainsi que les modules d'accès aux interfaces de programmation respectives des systèmes d'exploitation ciblés. Ainsi il sera par exemple possible de tirer parti de l'API de Google Maps pour mettre au point son propre logiciel de cartographie ou de créer une application dédiée aux réseaux communautaires avec la technologie Facebook Connect ou YQL. Puisque l'application est native il sera possible de communiquer avec l'appareil photo d'un téléphone ou d'obtenir un explorateur des fichiers locaux.

0226000004597526-photo-appcelerator.jpg


Lors de la conférence réservée aux développeurs, la société Appcelerator a dévoilé son Open Mobile Marketplace. Ce nouveau kiosque permet aux développeurs de proposer leurs applications mobiles auprès des consommateurs mais cible également les professionnels. En effet, aux côtés des applications standards nous distinguons plusieurs sections au sein desquelles il sera possible de trouver un composant pouvant ensuite être embarqués au sein d'une application.

Ainsi le développeur retrouvera par exemple une base technique pour pouvoir proposer un lecteur multimédia personnalisé au sein de son application. Un autre sera probablement intéréssé par le SDK de Dropbox spécialement optimisé pour Titanium Mobile et commercialisé à $14,99. La technologie AirPrint peut quant à elle être embarquée dans une application iOS via l'achat d'un module facturé à $9,99 par mois. Bref il s'agit donc de proposer une véritable boutique visant à faciliter le développement des applications mobiles, lesquelles pourront ensuite être elles-mêmes proposées au sein de l'Appcelerator Open Mobile Marketplace.

0226000004597524-photo-appcelerator-marketplace.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logitech Harmony Link : et le smartphone devient télécommande universelle
Faux avis de consommateurs : un député demande la mise en place d'un dispositif dédié
Inquiétudes sur la modification du mot de passe admin dans Mac OS X Lion
Samsung Galaxy S II : le NFC chez Orange
Apple en bourse : un jour, un record
La tablette Serie 7 Slate PC de Samsung sous Windows 8 en vente sur eBay
Pour contrer Oracle, SAP mise sur l'innovation plutôt que les acquisitions
Joomla : le framework permettra le développement d'applications web et mobiles
L'Appstore Android d'Amazon arrive discrètement dans de nouveaux pays (MàJ)
Insolite : une webcam... pour Minitel !
Haut de page