Intel Capital crée un fonds d'investissement dédié aux ultrabooks

0
00FA000003744204-photo-intel-capital-logo.jpg
Intel Capital a annoncé dans un communiqué de presse hier soir qu'il créait un nouveau fonds d'investissement pour financer un écosystème autour des ultrabooks. Cette nouvelle marotte du fondeur, qui doit apporter ordinateurs portables fins et puissants à des prix abordables, bénéficiera d'une injection de 300 millions de dollars dans un premier temps.

Intel Capital va lancer un fonds de 300 millions de dollars dédié aux ultrabooks, des ordinateurs portables à la conception fine et de bonne qualité, sans explosion des prix. Avec en tête le combat contre ARM et les MacBook Air d'Apple, le fonds d'investissement financera « l'innovation dans cette nouvelle catégorie d'appareils. Comme annoncé au Computex plus tôt cette année, les systèmes ultrabook vont marier les performances et les capacités des ordinateurs portables d'aujourd'hui avec des fonctionnalités proches des tablettes. Ces appareils délivreront une expérience très réactive et sécurisée dans une conception fine, légère et à des prix grand public. »

Intel souhaite donc favoriser l'innovation, que ce soit sur le plan matériel et logiciel, et entend pour ce faire mettre 300 millions sur les 3 à 4 prochaines années. « Les appareils ultrabooks sont sur le point d'être un champs important d'innovation sur le marché informatique global, de 261 milliards de dollars, » selon Arvind Sodhani, président d'Intel Capital et vice-président d'Intel. « Le fonds Intel Capital Ultrabook va se concentrer sur l'investissement dans des entreprises qui conçoivent des technologies pour aider à révolutionner l'expérience informatique, et pour transformer les ordinateurs portables actuels en la prochaine génération d'appareils incontournables. »

Intel en a profité pour dévoiler un peu sa stratégie autour de l'ultrabook. Première phase, lancement cette année des processeurs Intel Core de 2nde génération. Le but est de commercialiser les premiers ultrabooks cette année. La deuxième phase se concentrera autour de la famille de processeurs ayant pour nom de code "Ivy Bridge". Attendues pour la première moitié de l'année 2012, ces puces doivent apporter encore plus de puissance et de fluidité, avec une sécurité renforcée. L'année 2013 marquera le début de la troisième phase, avec les produits connus sous le nom de code "Haswelle". La consommation électrique devrait être réduite par deux par rapport aux puces actuelles. Le tout, si les partenaires d'Intel suivent la nouvelle stratégie du fondeur, et si les ultrabooks ne connaissent pas un destin similaire aux smartbooks.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WhiteMagic : un écran haute luminosité pour smartphone présenté par Sony
Apple veut aussi bloquer les ventes du Xoom de Motorola dans l'UE
StoreJet 25A : disque dur USB 3.0 ultra-résistant chez Transcend
Firefox 7 : jusqu'à deux fois moins de mémoire consommée
Red Hat délivre Java EE 6 en PaaS avec OpenShift
Logitech dévoile un clavier pour le Galaxy Tab 10.1
Samsung dévoile le Galaxy Xcover pour les aventuriers... ou les maladroits
Cartes mères PCI-Express 3.0 : du vent marketing ?
SATA Express : le Serial ATA 3.2 se marie au PCI-Express 3.0
Amazon lance son Kindle sous forme d'application web
Haut de page