Kima Ventures investit (lui aussi) dans le covoiturage

06 avril 2011 à 07h57
0
04148044-photo-tickengo.jpg
Quelques mois après l'investissement d'ISAI dans Covoiturage.fr, c'est au tour de Kima Ventures de mettre de l'argent dans un site communautaire dédié au covoiturage. Le montant investit n'a pas été précisé, mais il s'agit de financement de démarrage.

Assez bas, donc, et probablement quelques centaines de milliers d'euros. C'est en général le niveau des tickets investis par Kima Ventures. Ce qui est intéressant dans cet investissement, c'est donc la volonté d'investir sur le même créneau qu'ISAI en juin dernier. Un site social dédié au covoiturage. TechCrunch, qui a révélé l'information, s'interroge : « Coïncidence ? »

Dans les grandes lignes, Tickengo a des fonctions équivalentes aux autres sites du genre. Mais, fait original, il utilise un système de tickets à imprimer et à valider une fois arriver. C'est ce qui permet de débloquer le paiement du chauffeur, le site agissant alors ici comme tiers de confiance. Pour valider, il est possible d'utiliser un téléphone capable de scanner les codes QR, ou simplement un système de code PIN.

Disponible en anglais et en français, Tickengo a trois autres versions : une pour les entreprises, une pour les entreprises, une pour les organisations publiques, et une pour les organisateurs d'événements. TechCrunch rappelle que ce site fait partie de la centaine d'investissements déjà réalisés par Kima.

Mise-à-jour : Après précision de Tickengo, une version française existe également.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GoFlex Slim : un disque dur externe ultra-fin chez Seagate
Inde : le chiffrement du Blackberry serait compromis
Intel promet l'arrivée de tablettes Oak Trail avant l'été
Dell va ouvrir un nouveau centre de R&D dans la Silicon Valley
Saisie semi-automatique : Google condamné en Italie
<b>Joyeux Noël</b>
Novell commercialise sa plateforme de collaboration sociale
Le jailbreak définitif d'iOS 4.3.1 à toutes les sauces
Salesforce : Marc Benioff présente sa vision du cloud 2
Réseaux sociaux et mobiles, cibles de choix pour les malwares
Haut de page