Tumblr lève 30 millions de dollars

20 décembre 2010 à 07h19
0
00C8000003809252-photo-tumblr-sq.jpg
A la peine la semaine dernière avec près de 24 heures d'indisponibilité, Tumblr vient de lever 30 millions de dollars. Le tour de table du service de blogs est mené par Sequoia Capital, selon un document de la Securities and Exchange Commission (SEC - autorité américaine de régulation des marchés).

Le tour de table avait été annoncé sous forme de rumeur le mois dernier - et on ne savait pas trop s'il concernait 25 ou 30 millions de dollars. Il est donc désormais officiel. L'investissement de Sequoia Capital rappelle donc que Tumblr domine pour l'heure le marché chez les blogueurs occasionnels, qui veulent un compte gratuit et des outils clés-en-main. Il dépasse encore Posterous, malgré les difficultés techniques rencontrées ces derniers temps.

Tumblr envisage de recruter quatre nouveaux employés, pour monter à 20 personnes. Il vient d'ouvrir un bureau à New York, grâce à sa dernière levée de fonds - 10 millions de dollars en avril auprès d'Union Square et Spark Capital. Ces deux fonds d'investissement participent tous deux à cette nouvelle levée de fonds.

Sans revenir sur les récents soucis techniques de Tumblr, on peut donner quelques chiffres pour se faire une idée : 42 millions de visiteurs uniques, pour 1,7 milliard de pages vues. Posterous, son principal concurrent, totaliserait environ 7 millions de visiteurs uniques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Street View attaqué pour avoir affiché des sous-vêtements
Un hic sur le rachat Intel-McAfee ?
LK1 : un clavier pour joueurs abordable chez Raptor Gaming
Microsoft compterait quadrupler la précision du Kinect
Résultats de recherche : Google notifie les sites piratés
Live Japon : Lolitas et technos écolos
On refait le Mac - Top des apps iPhone/iPad
Revue de Web : Google Earth en marathon et en chute libre
Revue de presse : quoi de neuf sur le Net
La semaine de Flock révolutionne l'actu numérique
Haut de page