ISAI réalise son second closing et stabilise son montant sous gestion à 35 millions d'euros

Par
Le 13 octobre 2010
 0
012c000001772400-photo-isai.jpg
Le fonds d'investissement des entreprenautes français, ISAI, vient de réaliser son second closing. Plus de 70 entrepreneurs rejoignent ISAI, et stabilise la force de frappe du fonds à 35 millions d'euros. Un montant sous gestion légèrement supérieur aux 25 à 30 millions d'euros visés à l'origine par les fondateurs.

Jean-David Chamboredon, président exécutif d'ISAI Gestion, c'est lié à « l'afflux d'intentions de souscription : nous avons finalement écourté la période de souscription et limité voire refusé certaines souscriptions pour nous stabiliser à 35 millions d'euros. »

Avec cet argent, ISAI souhaite « investir dans une quinzaine de jeunes sociétés Internet en y investissant un ticket d'entrée de 1 million d'euros en moyenne, et en gardant les réserves nécessaires au refinancement de ce portefeuille. »

Le Crédit Mutuel Arkéa et CDC Entreprises se sont renforcés entre les deux closing, tandis que de nouveaux investisseurs sont entrés. Idinvest Partners, ex-AGF Private Equity, a rejoint ISA par le biais de sa filiale France Investissement 2.

Pour autant, on retrouve aux côtés de ces investisseurs poids lourds des entrepreneurs souscripteurs, autour desquels souhaite s'articuler ISAI. Ils représentent 60% du montant total souscrit. Autre changement, après le rachat de Priceminister par Rakuten en juin dernier, Pierre Kosciusko-Morizet et les autres dirigeants du site d'e-commerce se sont renforcés dans ISAI.

Pour le principal intéressé, Pierre Kosciusko-Morizet, « il est apparu évident à mes associés dans Priceminister et à moi-même qu'investir dans ISAI était un bon investissement, d'autant plus qu'ISAI a maintenant une ambition et une pérennité parfaitement établie. »

Pour rappel, le fonds a déjà investi dans Covoiturage.fr en juin dernier, et dans Instantluxe.com en septembre. Il souhaite continuer à un rythme d'une prise de participation par trimestre sur les trois prochaines années.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top