Betable lève 3 millions auprès du fonds européen Atomico

0
03393768-photo-betable.jpg
Betable, un site où les utilisateurs peuvent parier sur n'importe quoi avec leurs amis, vient de lever 3 millions d'euros auprès du fonds d'investissement européen Atomico Ventures. Fondé par les fondateurs de Skype Niklas Zennström et Janus Friis, Atomico place ainsi l'ancien CSO de Skype, Geoffrey Prentice, au conseil d'administration de Betable.

Bien que cet investissement ait pu étonner - car après tout Betable est un site de paris - il semblerait que la dimension sociale du projet ait particulièrement intéressé Atomico. Le site, qui a été construit majoritairement aux Etats-Unis, est d'origine britannique. Le PDG et fondateur Christopher Griffin s'est installé au Royaume-Uni, notamment parce que la loi sur les paris y est beaucoup moins stricte qu'aux Etats-Unis. Betable, qui sera notamment en compétition avec Smarkets sur le marché des paris, mise énormément sur le côté social, se voulant un Twitter pour les paris.

Côté business model, Betable récupère 10% des gains sur les mises. Les utilisateurs récupèrent pour leur part 30% des recettes d'un pari qu'ils ont créé, ce qui incite fortement à en publier. Le site agit comme tiers de confiance, en récupérant tout l'argent misé par les participants, pour assurer au gagnant de toucher ses gains. Il ne fonctionne pour l'instant pas vraiment aux Etats-Unis, où les joueurs sont bloqués par la loi, mais se concentrera pour l'instant sur le marché anglais puis certaines parties de l'Europe moins restrictives quant à la législation sur les paris. On ne sait pas encore si la France pourrait être une option pour Betable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft va donner un Windows Phone 7 à tous ses employés
Nintendo gagne un procès contre des revendeurs de linkers hollandais
HTML 5 : des compétences de plus en plus recherchées ?
France.fr devrait rouvrir fin août
McAfee : une suite de sécurité pour Mac OS X
Skype pour iPhone devient multitâche et reste finalement gratuit
Kraken : le piratage des réseaux GSM simplifié
Etude : Twitter, baromètre du moral d'un pays ?
Après Firefox, Chrome augmente sa prime à la vulnérabilité
Motorola accuse Huawei d'espionnage industriel
Haut de page