Indépendants, pour 15 euros la demi-journée, incrustez-vous dans des bureaux d'entreprises

Thomas Pontiroli
24 juin 2016 à 15h08
0
Afin de répondre aux besoins des travailleurs indépendants, de plus en plus nombreux, et des entreprises dont les bureaux sont inoccupés, base10 a créé une « place de marché » de bureaux.

Rentabiliser les bureaux inoccupés, voilà ce que propose base10 aux entreprises, une start-up évoluant sur ce nouveau marché aux côtés de Bird Office. Preuve qu'il y a de la place pour plusieurs, la société a levé 400 000 euros auprès de la Caisse des Dépôts et de business angels, afin de poursuivre son développement en France.

base10 veut, d'un autre côté, répondre aux besoins ponctuels de travailleurs indépendants ou professionnels en situation de mobilité, qui à ce jour, éprouveraient du mal à trouver des bureaux. L'application propose donc de façon géolocalisée des bureaux à la demi-journée, au tarif de 15 euros pour un bureau, 9 pour un poste dans un espace de coworking et 3 pour un espace en salle de réunion. base10 propose de filtrer les choix par équipement (tableau blanc, téléviseur, paperboard...) et caractéristiques (climatisation, lumière du jour, cuisine, parking...)

Pour la start-up, « le modèle base10 représente l'expression de l'économie collaborative appliquée aux espaces de travail » et est une « réponse aux enjeux du nomadisme » et de « redynamisation des territoires ». Cela, elle va tenter de le démontrer en focalisant prioritairement son développement en zones rurales et périurbaines.


03E8000008483686-photo-base10.jpg
base10.

À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top