Raspberry Pi : son principal fabricant revendu

01 juin 2018 à 15h36
0
Le célèbre pico-ordinateur Raspberry Pi va passer - en partie - sous pavillon suisse.

Derrière le Raspberry Pi se cache des fabricants méconnus du grand public. Son principal est le britannique Premier Farnell, qui assure plus de la moitié de la production. Eh bien cette société vient d'être revendue au groupe industriel suisse Daetwyler pour 776 millions d'euros, soit une prime de 51 % sur sa dernière cotation.

Premier Farnell a réalisé 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires sur son dernier exercice annuel, en hausse de 2,4 % sur un an. La société emploie 4 500 personnes dans 38 pays, et affiche quasiment 80 années d'existence ! Depuis que la société a acquis la licence de fabrication du pico-ordinateur - très prisé par les « makers », et les start-up, qui l'utilisent pour son bas coût et sa souplesse -, elle a vu cette activité atteindre 16 % de ses recettes.

Pour autant, sa santé n'était plus assez florissante ces derniers temps pour qu'il poursuive sa route seul, et la restructuration commençait à menacer. En rejoignant le groupe Daetwyler, le britannique souhaite regagner en compétitivité, et renouer avec une vraie croissance. De son côté, le suisse étendra sa gamme de produits.

0320000008474052-photo-raspberry-pi-3.jpg
Raspberry Pi 3


À lire :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android Nougat : une 4e preview désactive l'alternative à 3D Touch
Amazon Prime Now : des produits frais livrés en 1 h à Paris
Ondes gravitationnelles : un second signal détecté
E3 2016 : Batman Arkham VR, virée à Gotham en réalité virtuelle
Chrome 53 : vers une optimisation majeure des performances
E3 2016 : on a fracassé du super héros dans Injustice 2
macOS Sierra : Safari bloquera les plugins Flash, Silverlight, QuickTime et Java par défaut
Facebook dissimule un jeu de foot dans son Messenger
E3 2016 : on a enfin joué à The Legend of Zelda Breath of the Wild !
Free Mobile utilisera le réseau Orange jusqu’en 2020
Haut de page