Fin des zones blanches 2G : l'État va payer

01 juin 2018 à 15h36
0

Les opérateurs ont jusqu'à la fin de l'année 2016 pour couvrir 100 % de la population française en 2G. Ils s'y étaient engagés en mai 2015 à Bercy. Alors que leur priorité aujourd'hui est la 4G - et que certains, comme SFR et Bouygues Telecom, sont très en retard sur le calendrier en zones peu denses - l'État a décidé de prendre les devants. Pour les aider à déployer la 2G, celui-ci annonce débloquer une enveloppe de 30 millions d'euros.

Les collectivités locales déploieront des pylônes de téléphonie mobile dans les 238 centres-bourgs concernés, et se feront ensuite rembourser par l'État. Charge ensuite aux opérateurs d'équiper les pylônes avec les antennes idoines. Dans un deuxième temps - entre la fin 2016 et 2020 -, la couverture mobile devra être étendue à 800 autres zones dites prioritaires (des sites touristiques par exemple). Pour cela, l'État allouera 80 millions d'euros.

Pour rappel, une zone de territoire est considérée comme couverte par un réseau mobile à partir du moment où il est possible de passer un appel téléphonique et de le maintenir durant une minute, à l'extérieur des bâtiments et en usage piéton. Autre chantier pour les opérateurs : ils devront achever de couvrir toute la population en 3G avant la fin juillet 2017 - ils s'étaient aussi engagés sur ce point à Bercy -, ce qui concerne 2 200 communes.


0320000008352254-photo-arcep-couverture-f-vrier-2016.jpg


À lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PlayStation VR : prix et disponibilité dévoilés le 15 mars prochain
Apple, FBI : Bill Gates revient sur ses propos
VLC : l'application universelle pour Windows 10 arrive
Baisse du chômage en janvier : le numérique pour inverser la courbe ?
Google : Bercy lui réclame 1,6 milliard d'euros
Tesla Model S : la recharge sans fil disponible en avril aux USA
Fiat utilise les technologies de Google pour aider à l'achat de ses voitures
Xiaomi Mi5 : un sérieux concurrent pour les LG G5 et Galaxy S7
Objets connectés : la course de vitesse aux réseaux dédiés
Sword Art Online par IBM Japan : un jeu en réalité virtuelle où le joueur est numérisé en 3D
Haut de page