Qobuz a peut-être déjà trouvé son sauveur

Par
Le 17 décembre 2015
 0
Le sort du service de streaming « Hi-Res » français Qobuz sera scellé le 29 décembre, mais d'ores et déjà, deux repreneurs sont en lice pour le sauver, le mieux placé serait Xandrie.

Qobuz voit le bout du tunnel. Placé en redressement judiciaire au début du mois de novembre 2015, le service français de streaming haute résolution indique dans un communiqué publié le 15 décembre que deux repreneurs se sont manifestés et offrent « des garanties de sérieux ». Selon Les Echos, les sociétés qualifiées seraient son-video.com et Xandrie. Mais c'est ce dernier, mieux disant financièrement, qui l'emporterait.

Les représentants du personnel, qui ont assisté à l'audience, se sont dits « soulagés (...) sur l'aspect social, qui est d'une certaine manière garant de la continuité du service tel qu'il existe, et de son ambition ». Au quotidien, le fondateur de Qobuz, Yves Riesel, a indiqué que la plateforme devrait pouvoir maintenir son modèle, reposant essentiellement sur sa musique haute résolution, afin de continuer à se démarquer.

Vers le « renouveau »


Xandrie, qui est une plateforme de distribution de produits culturels, devrait supporter que Qobuz reste en perte pendant trois ans. Pour redresser la société, elle serait prête à injecter 10 millions d'euros en dépenses marketing et technologiques, ajoutent Les Echos. Qobuz serait intégré à Allbrary, une plateforme développée par Xandrie permettant de stocker ses contenus multimédia (e-books, jeux vidéo, films, séries, logiciels...).

Il faudra attendre le 29 décembre avant d'avoir la décision de la Cour, « avec effet immédiat ». Pour Qobuz, il « semble acquis » qu'il « tournera la page ce jour-là et entamera 2016 comme l'année du renouveau ».


0320000008285554-photo-allbrary.jpg

À lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top